fbpx

Transgrancanaria 2021 : les favoris

Et bien, ça faisait un moment qu’on attendait de pouvoir refaire une liste de favoris sur une grande course internationale… là voilà !

Et bien, ça faisait un moment qu’on attendait de pouvoir refaire une liste de favoris sur une grande course internationale… là voilà ! 

C’est avec la Transgrancanaria que nous reprenons, un an pile poil après que tout se soit presque arrêté comme ça du jour au lendemain. C’était la dernière grande course l’année dernière à avoir lieu, c’est la 1ère cette année… 

C’est une course mythique sur l’île de Gran Canaria aux Canaries, avec plusieurs distances : la distance reine 129 km, mais aussi 65 km, 42 km, 30 km et 17 km, sans oublier le format 360° et ses 260 km.

C’est le moment de faire un petit tour sur tous les favoris du format “Classic”, où le niveau sera très élevé. Départ vendredi 26 février à 23 heures. 

En espérant qu’ils puissent tous se rendre sur place ! 

Chez les Hommes, ouvert pour le podium !

Pau Capell, venant de déclarer forfait il y a quelques jours, cela laisse un peu plus de place sur le podium… lui qui a remporté les 4 dernières éditions ici. 

Pablo Villa et Pau Capell, victorieux en 2020

 

Ils sont plusieurs à vouloir aller chercher le graal :

A commencer par son compatriote Pablo Villa, avec lequel Pau a franchi la ligne 1er ex-aequo l’année dernière… Pablo a aussi remporté la dernière TDS en 2019. C’est sa distance favorite donc il sera sans doute sur le podium et pas loin du titre !

Jordi Gamito pourrait monter sur un podium 100% espagnol, il a déjà fait 4ème en 2017 ici, 3ème de l’UTMB 2018, c’est un bourreau d’entraînement qui progresse sans cesse ! 

 

En effet, l’armada espagnole ne s’arrête pas là : 

David Lutzardo, déjà 4ème ici en 2018, vainqueur 2 fois du Haria Extreme Lanzarote. Seul problème, il n’a pas encore confirmé sur les plus grandes courses relevées. Mais on ne sait jamais !

Yeray Duran Lopez est un peu dans le même cas : on n’y croit pas trop mais il a un gros potentiel. Le problème c’est qu’il y a toujours des abandons lorsqu’il y a de l’enjeu : TDS et Lavaredo 2019, Ultra Pirineu 2018, Diagonale et CCC 2017… Alors est-ce que ça va changer cette année ?

Père Aurell s’est propulsé dans les “favoris ou outsiders” depuis qu’il a remporté la Transvulcania un peu par surprise en 2018. Mais depuis, il n’a pas encore confirmé sur autre course dense. Est-ce que ça sera cette fois-ci ?

 

On aura probablement 2 chances françaises pour aller titiller le podium : 

Julien Chorier tout d’abord. Expérimenté avec un palmarès dingue et 4ème en 2019 de cette Transgrancanaria, il ne viendra pas pour faire de la figuration. 

Aussi, on retrouvera Aurélien Dunand Pallaz, 2ème du MIUT en 2018, recordman du monde du dénivelé en 24h avec 17200 m en septembre dernier.

 

Il faudra compter aussi sur Gediminas Grinius le lituanien qui connait la victoire ici puisqu’il l’a remporté en 2015 et fait 2ème en 2016. C’est un bon gestionnaire alors en cas de défaillances devant, il faudra compter sur lui.

Les deux italiens, Daniel Jung et Francesco Cucco sont à prendre au sérieux. Daniel, habitué des top 10 sur les plus grandes courses (TDS, Eiger, Transvulcania, MIUT), il a déjà fait 4ème ici en 2018. Francesco, 5ème de la Diagonale des fous en 2018, vainqueur de l’Ultra Race d’Annecy en 2018 sera aussi en outsider.

Mathieu Blanchard, le plus Québécois des Français, qui s’est fait connaître auprès du grand public après son passage dans l’émission Koh Lanta de TF1, veut aussi se faire (re)connaître sur les plus grands trails. Déjà 13ème de l’UTMB en 2018, 10ème de la CCC 2019, 2ème du Tarawera Ultramarathon en 2020, c’est le moment !

Andris Ronimoiss, le letton, peut ré-éditer des exploits déjà fait comme sur sa victoire au MIUT en 2018. Mais depuis cette victoire, il peine à confirmer avec plusieurs abandons sur de grandes courses. Il reste sur 2 abandons sur cette Transgrancanaria. Est-ce l’année ou jamais ?

Le néerlandais Peter Van Der Zon reste sur un abandon aussi ici mais il a déjà fait 5ème en 2019. Rien que pour ça, il ne faut pas l’oublier !

Il y a notre éternel franco-népalais Sangé Sherpa, toujours sur les places d’honneur ou dans les top 20, il sait gérer ses courses. 

Martin Perrier, vainqueur de l’Infinity Trail Normandie sur le format Backyard ne sera pas le plus connu mais il sera à surveiller pour une belle place d’honneur !

 

Chez les filles, ça promet également une belle bataille ! 

Magdalena Laczak, la polonaise, vainqueur en 2019 et 2018 voudra faire la passe de 3 et retrouver sa place sur la plus haute marche du podium… dans quelle forme sera-t-elle ?

Magdalena Laczak, vainqueur en 2018 et 2019

 

Sa plus grande rivale sera probablement Ragna Debats la néerlandaise, vainqueur en 2019 la CCC, le Marathon des sables, la Transvulcania, championne du Monde de Trail en 2018. Et si le couple Pere Aurell / Ragna Debats faisait le doublé ? 

Il ne faudra pas oublier l’espagnole Azara Garcia, 3ème l’année passée et en 2018 mais vainqueur en 2017. Elle a également remporté les Templiers en 2018. Elle voudra de nouveau goûter aux joies de la victoire, c’est certain.

 

Deux autres espagnoles peuvent tirer leur épingle du jeu pour le podium : 

Claudia Tremps, 5ème l’année dernière ici, vainqueure du 100 miles du Sud de la France en octobre dernier voudra faire mieux

Ines Marques, 10ème de la CCC, coureuse rapide mais sans expérience sur cette distance. Elle peut être la révélation

 

Côte France, nos chances reposent sur Lucie Jamsin qui a fait une grosse préparation, qui a confirmé son potentiel et son envie pour les ultras avec une belle victoire sur l’Ultra01 en octobre dernier et une 6ème place au scratch. Elle connaît un peu l’île pour avoir fait 2ème du Marathon en 2018. On y croit !

Ca démarre mercredi avec la 360° !

La 360° qui compte 260 km et 16000m de dénivelé positif démarre demain, et il faudra suivre Luca Papi, plusieurs fois vainqueur, ainsi que Claire Bannwarth pour la victoire chez les femmes. 

 

Par Frédéric Morand

Cette liste n’est pas exhaustive et n’a pas valeur de vérité, elle peut contenir quelques erreurs ou oublies.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Optimized with PageSpeed Ninja