fbpx

Gestion en Ultra-Trail : les Femmes meilleures que les Hommes ?

C’est un sujet qu’on entend de temps en temps : qui des femmes et ou des hommes gèrent le mieux en Ultra ? On entend souvent ce refrain “les femmes sont plus résistantes”, ou encore “il y a peu de femmes en Ultra mais elles sont “dures-au-mal” et abandonnent moins que les hommes”. Mais qu’est-ce qui est vrai ou faux ?

Gestion en Ultra-Trail :

Pour en savoir plus et surtout nous rapprocher de la réalité, nous nous sommes penchés sur des chiffres et statistiques pendant des jours pour en sortir quelques chiffres très intéressants. Gestion en Ultra-Trail

Nous avons donc sorti plusieurs statistiques étudiées sur 42 courses, entre 2013 et 2019 et regardé le comportement de 840 coureurs : 420 hommes et 420 femmes, la parité, évidemment. 

L’étude a été faite sur 10 courses différentes, de kilométrages et difficultés différentes, sur des distances entre 80 km et 170 km : 

  • Ecotrail de Paris 80 km de 2013 à 2019
  • UTMB 170 km de 2013 à 2019
  • Transgrancanaria 125 km de 2015 à 2019
  • Ultra Trail Cape Town de 2016 à 2019
  • Ultra Pirineu 105 km de 2016 à 2019
  • Cappadocia Ultra Trail 110 km de 2016 à 2019
  • Diagonale des Fous 165 km de 2017 à 2019
  • Lavaredo 120 km de 2017 à 2019
  • Translantau 100 km de 2017 à 2019
  • Oman by UTMB 130 km de 2018 à 2019

Gestion en Ultra-Trail : C’est un sujet qu’on entend de temps en temps : qui des femmes et ou des hommes gèrent le mieux en Ultra ?

Le pourcentage de femmes dans les Ultras

Au départ de ces ultras, les femmes sont en minorités, c’est une certitude mais quelle est la tendance depuis 2013 ?

En dessous de 10% avant 2016, on se rapproche doucement de 13% de femmes. 

Si cette tendance se confirme dans les décennies à venir, on s’est osé à une estimation de projection pour savoir quand il y aura la parité entre hommes et femmes au départ d’une course ? Et la réponse est : 

2079

Bon, évidemment, ça se ne passera pas comme cela puisque d’autres paramètres seront à prendre en compte pour ce calcul, mais nous avons trouvé cette parenthèse amusante. 

Mesdames qui lisez cette article, il va falloir oser se lancer un peu plus dans les Ultras pour remonter vos statistiques de participations. Les chiffres qui suivent vont (peut-être) vous rassurer sur votre capacité à boucler des longues distances. 

 

Les abandons Femmes / Hommes

Nous ne savons quelle est votre pensée sur les abandons, mais par expérience personnelle, nous avons beaucoup entendu dire “les femmes abandonnent moins que les hommes”. Et bien, sachez que cette affirmation est fausse

Certains chiffres d’abandons des femmes que vous pourrez voir sont basés le nombre de finishers au total hommes et femmes confondus et dans ce cas, le nombre d’abandons femmes en pourcentage est bien moins inférieur mais faux. Nous avons donc comparé les chiffres d’abandons hommes avec le nombre d’arrivants hommes et le nombre d’abandons femmes avec le nombre d’arrivants femmes : 

  • Même si les femmes abandonnent plus que les hommes, il ne faut pas être défaitiste mesdames, puisqu’il y a moins de 2,4 % d’écarts avec les hommes : 

Pas de quoi pavoiser pour les gars car ce qui suit va certainement vous surprendre…

Gestion en Ultra-Trail : C’est un sujet qu’on entend de temps en temps : qui des femmes et ou des hommes gèrent le mieux en Ultra ?

Evolution et gestion Hommes VS Femmes pendant un ultra

Nous voilà dans le vif du sujet, sur ce que nous voulons développer un peu plus en détail et là où les chiffres et stats ont chauffé pendant plusieurs jours. 

On a d’abord voulu s’intéresser aux élites, c’est à dire le top 5 hommes et le top 5 femmes. La 1ère analyse consiste à vous montrer l’évolution du top 5 entre le 1er pointage d’un ultra et l’arrivée.

On a donc prit les 5 premiers hommes du 1er pointage et on a regardé à quelles places ils terminaient la course. Même chose pour les femmes évidemment : 

Voici en nombre de places ce que ça donne pour que ce soit plus parlant pour tout le monde :

  • Le top 5 hommes va perdre 234,14% en place. Une énorme différence qui montre clairement que les hommes qui sont devant au début ne sont pas ceux qui le seront à la fin. Beaucoup partent trop vite. 
  • C’est l’inverse pour le top 5 femmes : elles gagneront 19,77% en place au fur et à mesure de la course jusqu’à l’arrivée par rapport au peloton général. Nous n’avons pas fait uniquement les stats femmes sur le peloton femmes, car elles ne sont pas assez nombreuses pour que ce chiffre soit correct. Il reste néanmoins significatif sur l’évolution des élites femmes durant toute la course. Nous apporterons d’autres chiffres plus bas pour le confirmer. 

Gestion en Ultra-Trail : C’est un sujet qu’on entend de temps en temps : qui des femmes et ou des hommes gèrent le mieux en Ultra ?

Abandons des élites 

Ces chiffres d’évolution des top 5 ne comprennent pas les abandons, car là aussi, il y a une grosse différence entre hommes et femmes élites. Pour le montrer, on a calculé le pourcentage des coureurs et coureuses du top 5 au 1er pointage qui vont jusqu’à l’arrivée (quelque soit la place finale) : 

  • Chez les hommes, ils sont moins de 40% à aller au bout. Ce qui veut dire que sur les 5 coureurs qui passent en tête au 1er pointage, seulement 2 iront au bout. Si on ajoute à cela que ceux qui vont au bout, perdent -234% de places (tableau ci-dessus), vous vous rendez bien compte que passer en tête en début de course, vous mènera très probablement à votre perte messieurs… 
  • Chez les femmes, le taux d’abandon est assez élevé également, c’est à signaler mais vous serez plus de 3 filles sur 5 quand même à l’arrivée et donc très probablement dans le top 5 !

 

Pour étayer ces chiffres, nous les avons combiné avec l’évolution des top 5 finaux hommes et femmes en regardant à quelles places étaient les 5 premiers de la course au 1er pointage

  • On s’aperçoit que chez les hommes et chez les femmes, ce sont des coureurs qui ont logiquement progressé tout au long de la course. On remarque encore un écart significatif entre l’évolution hommes et femmes de près de 15%.
  • Si on combine cette évolution avec ce qu’on a évoqué au-dessus, c’est à dire que les hommes qui sont en tête au début abandonnent ou perdront beaucoup de places, on voit bien que c’est en partant plus tranquillement qu’on sera devant à la fin, en gérant et en comptant (aussi) sur les défaillances des autres, ça fait parti du jeu… un paramètre important chez les hommes !!
  • Tandis que chez les femmes, la tendance est dans l’autre sens, on pourrait supposer que les femmes en tête à l’arrivée sont pour la plupart les femmes qui étaient devant au début, sauf les abandons évidemment… Mais dans tous les cas, elles progressent au fur et à mesure de la course, que ce soit les femmes devant en début de course ou les femmes du top 5 final.

Gestion en Ultra-Trail : C’est un sujet qu’on entend de temps en temps : qui des femmes et ou des hommes gèrent le mieux en Ultra ?

La gestion des coureurs du peloton

Nous avons été plus loin dans l’analyse… car vous allez nous dire que l’évolution des élites et des différences hommes/femmes sur le devant de la course ne reflète peut-être pas l’évolution des coureurs plus loin dans le classement… c’est ce que nous avons voulu vérifier. 

Donc nous avons choisis 5 femmes dans le classement scratch (hommes et femmes confondus) du 1er pointage de chaque course : la 5ème femme, la 10ème femme, la 15ème femme, une femme au hasard au milieu de classement et une femme au hasard dans le dernier tiers du classement. Nous avons regardé leurs évolutions de ce 1er pointage jusqu’à l’arrivée

Puis nous avons choisis les 5 hommes qui étaient au même niveau que ces 5 femmes à ce 1er pointage pour voir aussi leurs évolutions jusqu’à l’arrivée… Et la tendance se confirme : 

  • Les femmes gagnent des places au scratch, quelques soit leurs positions au 1er pointage, tandis que les hommes en perdent jusqu’à l’arrivée.

Pour que ce soit plus parlant pour tout le monde, nous vous avons fait un tableau simple. Il vous indique (toujours en moyenne et au scratch) votre classement final au scratch en fonction de votre classement au 1er pointage : 

 

Vous savez maintenant à quoi vous en tenir : les femmes, quelque soit leur niveau, gèrent mieux les ultras-trails que les hommes !! 

Mesdames, il ne faut plus hésiter à tenter les longues distances… 

 

Exemple concret sur le format Backyard Ultra

Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’une course d’ultra, accessible à tous même si vous ne courrez pas beaucoup, ni longtemps.

Le principe est simple : courir une boucle de 6,7 km en moins d’1h. On vous le dit que c’est accessible ! Pourquoi en moins d’1h ? Car il faut être présent pour le prochain départ. En effet, un départ est donné chaque heure. Sur la même boucle. L’objectif de chacun ? Faire le plus de tours possibles en moins d’1h sinon c’est l’élimination. Chacun peut repousser ses limites et il n’y a pas de ligne d’arriver lointaine, comme les Ultra “classique” de 80 km, 120 km ou 160 km. Là, la ligne d’arrivée est à 6,7 km en moins d’1h. Simple et accessible

La difficulté se trouve dans la répétition de l’effort et dans la gestion de votre allure et donc du repos. Si vous finissez la boucle en 40 minutes, vous avez 20 minutes de pause/repos avant le prochain départ. Si vous la faite en 55 minutes, vous n’avez que 5 minutes de pause/repos. 

Sur cet exercice de pure gestion d’allure et de mental, les femmes rivalisent avec les hommes

  • Le record du monde est de 67 tours pour une femme, en l’occurence Courtney Dauwalter qui a tenu tête à Johan Steene, 68 tours en 2018. En 67 heures non stop, jour et nuit évidemment. 450 km, rien que ça ! 
  • Maggie Guterl a tout simplement remporté la finale mondiale sur la Big Dog’s Backyard Ultra aux USA en octobre dernier devant tous les hommes en faisant 60 tours.
Maggie Guterl lors de sa victoire sur la Big Dog’s Backyard Ultra

Une autre preuve que les femmes savent parfaitement bien gérer les Ultra longues distances également ! 

Pour gouter à cette épreuve, quelque soit votre niveau, le format a débarqué en France avec les Infinity Trail Backyard Ultra : cliquez sur l’image ci-dessous ou allez sur www.infinitytrail.fr 

Gestion en Ultra-Trail : C’est un sujet qu’on entend de temps en temps : qui des femmes et ou des hommes gèrent le mieux en Ultra ?

Par Frédéric Morand – Trail The World – www.trailtheworld.fr

Il convient de rappeler que la vérité d’une course n’est pas celle d’une autre course et que ces chiffres sont une moyenne sur 42 courses.

Gestion en Ultra-Trail : C’est un sujet qu’on entend de temps en temps : qui des femmes et ou des hommes gèrent le mieux en Ultra ?

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Tu as une question ?

N’hésite pas à nous appeler et nous serons ravis de répondre à toutes tes interrogations.

+33 7 82 56 64 87

voyages@trailtheworld.fr

POURQUOI PARTIR AVEC NOUS ?

Equipe experte en Trail et voyages
Prise en charge de A à Z
Ambiance décontractée
Trails exotiques
Aventure authentique

Trouve le voyage de tes rêves !

Nos prochains voyages

La Maison du Trail

Penacova Trail do Centro, Portugal

Ultratrack Supramonte Seaside 2020

Tartufo Trail Running 2020

Optimized with PageSpeed Ninja