fbpx

Grande Analyse Diagonale des Fous 2019

Dans cette article, nous allons revenir en détail sur le déroulement de la course. Un départ en cafouillage, des remontada de folie, des gestions, des craquages… Une course d’exception et un scénario dingue. 

Dans cette article, nous allons revenir en détail sur le déroulement de la course. Un départ en cafouillage, des remontada de folie, des gestions, des craquages… Une course d’exception et un scénario dingue. 

Comment Grégoire Curmer s’est retrouvé en tête ? Qu’est ce qui s’est passé au début ? Qui est montée plus vite le Maïdo ? Qui a finit le plus fort ? Comment Sabrina Stanley l’a emporté ? Qui a explosé en vol ?

Toutes les réponses dans notre article détaillé. 

 

Au départ, c’est un record de nationalités différentes :

inscrits grand raid

  • C’est une course qui ne laisse pas beaucoup de place aux étrangers
  • Presque 91% des inscrits sont français de métropole et de Réunion
  • On peut aussi ajouter 42 inscrits de DOM ou TOM, cela monte à plus de 92% de français.
  • 42 nations différentes au départ (les 53 destinations comprennent les DOM-TOM)

 

Le départ

Le départ est donné à 22h heure local, heure habituelle où sont lâchés tous les fous. 

Après une bonne partie sur route en bord de mer avec le feu d’artifice et un public de folie, ça tourne à gauche et hop ça commence à monter. 

Allons directement à Domaine Vidot (km 14,7) pour faire un tout premier point des forces en présence :

diagonale des fous

classement diagonale

  • On distingue déjà un trio qui a plus d’1’40 d’avance, ne sont-ils pas partis trop vite ?
  • Puis derrière, tous les autres coureurs se tiennent seconde après seconde
  • 12,3 km/h de moyenne avec 650m de dénivelé positif, c’est plus que rapide !
  • Benoit Girondel n’est pas là… gestion ou problème physique ?
  • Tous les autres favoris sont là !!

 

Chez les femmes : 

femme diagonale des fous

  • Marion Delespierre a déjà fait le trou avec presque 3 minutes d’avance… Trop rapide ou plus forte que toutes les filles ?
  • Derrière, c’est assez serré et pas d’écart significatif
  • Presque 11km/h de moyenne tout de même pour Marion, ça court !! 

 

Allons voir un peu plus à Notre Dame de la Paix (km 25), 1000m au dessus de Domaine Vidot pour un dénivelé total de 1677m D+ depuis le départ. 

notre dame de la paix

 

Enorme Cafouillage

Quand le pointage se fait, on se demande ce qu’il se passe car tous les favoris ont disparu ! 

Ils sont entre 15 et 20 coureurs à avoir prit le mauvais balisage, partis à droite sur le parcours de la Zembrocal Trail (La Diagonale en Relai) au lieu d’aller à gauche… Ils ont descendu une partie très technique dans une ravine, Antoine Guillon se disait que c’était cool d’avoir enfin une nouvelle partie plus technique et amusante, avant que Diego Pazos et Cedric Chavet se disent qu’ils n’y avait plus de balisage… Il a fallu tout remonter, soit près de 500m de dénivelé bien technique… 

Le classement se trouve donc complètement bouleversé :

erreur balisage

balisage diagonale

  • On remarque que Grégoire Curmer et le réunionnais Nicolas Rivière sont les seuls rescapés qui ne se sont pas trompés….. Nicolas connaissant le parcours par coeur et donc pointent en 1ère et 2ème position ici !
  • Le classement est COM-PLE-TE-MENT bouleversé. 
  • Le TOP 20 du 1er pointage, hormis donc les 2 coureurs, est relégué très loin dans le classement… 
  • De 30 minutes de perdu pour Ludo Pommeret à 50 minutes presque pour David Hauss qui était en tête… 
  • Benoit Girondel et Jordi Gamito abandonnent (blessure pour Benoit et Jordi était diminué par un genou + le jardinage…)
  • De très bons coureurs ont réussi à passer sans se tromper et peuvent faire la course de leur vie comme Jean François Cauchon ou Ramon Casanova. Vont-ils tenir ?
  • Dans quel état d’esprit seront les piégés ? Revanchard pour faire des remontadas de folie ou désabusés et se laisser aller ?

 

Chez les filles :

Quelques filles ont aussi été impacté par cette erreur (Sandrine Beranger et Gilberte Libel ?), mais étant plus derrière, ça n’a duré que quelques minutes :

classement notre dame

  • Marion Delespierre confirme son départ rapide en prenant encore un peu d’avance
  • Derrière de la 2ème à la 6ème place les filles sont très proches
  • Puis il y a des petits écarts après entre 6ème, 7ème et 8ème
  • Rien est fait, la course est ouverte !

 

Allons voir plus loin la tendance à Mare à Boue après la longue ascension et la 1ère descente :

Mare A Boue – 49 km et 2500m D+

mare a boue

 

Qui a été le plus vite entre Notre Dame et Mare à boue ?

  • Après leur détour, les favoris restant sont repartis à fond, comme Maxime Cazajous qui fait le meilleur temps sur cette section ou encore Martin Kern dans un très bon temps
  • Maxime étant déjà revenu 8ème dans le classement, impressionnant mais n’est-ce pas un retour trop rapide ?
  • Javier Rodriguez, Remi Badoc et Nicolas Rivière profite de leur fraicheur par rapport aux autres, ils ne se sont pas perdus et se maintiennent devant ! 
  • Ceux qui sont dans les premiers au pointage de Mare A boue vont un peu moins vite que les favoris, logique… 

 

Chez les filles :

GRAND RAID

  • Marion Delespierre est la plus en forme en ce début de Grand Raid, elle reprend 7 minutes d’avance sur cette section.
  • Hélène Valette et Alexandra Clain renforcent leur 2ème et 3ème place
  • Gilberte Libel remonte un peu
  • Laurence Nogue craque, tandis que la japonaise Saitoh Miki se place dans le top 10

 

Allons faire un gros pointage à Cilaos, là où la course commence normalement – km 66 et 3300m D+

Cilaos

diagonale des fous

  • L’espagnol Javier Rodriguez est passé en tête, Peut-il succéder à Kilian Jornet ?
  • Les 5 premiers sont toujours 5 coureurs qui ne se sont pas perdus mais derrière ça revient vite…
  • La plupart des favoris sont revenus dans le top 20 dont Maxime Cazajous qui va toujours vite… jusqu’où peut-il aller ?
  • Un des coureurs attardés peut-il remporter ce Grand Raid ?

 

Chez les filles : 

grand raid

  • Toujours Marion en tête et qui augmente encore sont avance pour avoir 19 minutes… elle semble bien fraîche, va-t-elle vers la victoire de sa vie ?
  • Hélène prend un peu d’avance sur Alexandra mais rien d’important… 
  • Derrière, ça ne bouge pas trop pour le moment, mais la course ne fait que commencer !!

 

Derrière, ça redescend un peu puis c’est le mythique Col du Taïbit, la porte d’entrée dans le Cirque de Mafate. 

Il faut être conscient de sa forme et ses sensations, car quand on rentre dans Mafate, il faut en ressortir à pied… 

Qui est monté le Taïbit et a été le plus vite entre Cilaos et Marla ?

marla

classement grand raid

  • La réunionnais Nicolas Rivière a reprit la tête, l’espoir de tout une île se fait sentir, c’est la folie !!!! N’a t-il pas accéléré trop tôt ? Est-il parti pour tout renverser ?
  • Maxime Cazajous tient toujours son rythme de folie et il est revenu sur le podium, impressionnant ! 
  • Grégoire Curmer fait aussi une belle partie et prend la 2ème place au pointage…
  • Ludovic Pommeret, Martin Kern, Diego Pazos et David Hauss sont sur la remontada aussi… jusqu’où peuvent-ils aller ?
  • Retour d’Antoine Guillon, le métronome… discret, sans rien dire, c’est l’élite revenu le plus lentement… pour accélérer de plus en plus vite ? 
  • Jean François Cauchon va moins vite que les autres et perd sa place sur le podium.
  • Le suspens est toujours au top !! Quelle Diagonale !

 

Chez les filles : 

GRAND RAID REUNION

  • Marion Delespierre continue son cavalier seule, elle paraît sereine et augmente encore son avance. Plus de 23 minutes d’avance… pour le moment, aucune rivale qui n’arrive à suivre. 
  • Bonne section de Gilberte Libel la réunionnaise qui veut se rapprocher du podium…
  • Hélène et Alexandra conservent leurs rangs et accentuent aussi leurs positions
  • Anne Marie Watson accélère un peu son rythme. 

 

Après la mi-course

C’est l’heure d’aller faire un gros point tout en bas de Mafate, juste avant l’énorme mur du Maïdo 

Grand Place – km 100 et 5565m D+

grand place

Mafate

  • Grégoire Curmer est passé en tête mais derrière Maxime Cazajous revient en boulet de canon…. Va-t-il pouvoir lutter jusqu’au bout ?
  • Superbe arrivée de Remi Badoc sur le podium. Il est en train de faire la course de sa vie, mais est-il capable de tenir ?
  • Nicolas Rivière a rétrogradé 4ème à près de 8min du podium : gros coup de mou ou gestion ?
  • Ludovic Pommeret, Martin Kern et David Hauss avancent toujours bien 
  • Alors que Diego Pazos, Arthur Joyeux Bouillon et Antoine Guillon marquent le pas… gèrent-ils où se sont-ils grillés en voulant remonter trop vite ?
  • Cédric Chavet et Guillaume Porche continuent leurs remontada… jusqu’où ?

 

Chez les filles :

diagonale

  • Marion domine toujours avec plus de 30min d’avance, elle tient, elle tient !! 
  • Enorme remontée de l’américaine Sabrina Stanley qui passe directement 2ème après une belle partie… est-elle partie pour faire une remontée folle ?
  • Alexandra Clain tient son podium alors qu’Hélène Valette craque complètement… 

 

Place au Maïdo maintenant, ce terrible mur pour sortir de Mafate. Celui qui fait peur au monde du Trail ! 

Qui a avalé le plus rapidement cette montée ?

Maido

Maïdo diagonale

  • David Hauss durci son tempo pour grappiller minutes après minutes avec le meilleur temps de cette portion ce qui le replace 7ème…
  • Ludo Pommeret est revenu sur Martin Kern et ils font course ensemble pour aller chercher le podium !
  • Grégoire Curmer résiste très très bien, il ne cède que 5 min sur cette portion et accentue son avance sur son dauphin Nicolas Rivière encore dans le coup pour garder son podium.
  • Superbe retour aussi de Johan Trimaille alors que Maxime Cazajous coince sérieusement… son comme back a été trop vite fait… aie aie aie !
  • Jean Francois Cauchon et Diego Pazos lâchent du temps également… il faut laisser passer le coup de mou, c’est dur!
  • Abandon de Remi Badoc ici !

 

Chez les filles :

grand raid

  • Sabrina Stanley vole sur les sentiers et prend la 1ère place à Marion en lui prenant près de 40min… énorme ! Elle était en gestion et passe à l’attaque… mais n’a t-elle pas accéléré trop tôt ? 
  • Marion conserve sa 2ème place tout de même… est-ce que c’était une longue pause pour mieux finir ou un coup de mou ?
  • Alexandra renforce sa 3ème place !
  • Gilberte et Hélène ne sont pas au top…
  • Géraldine Lachapelle et Carine Loyer ont passé une vitesse et remontent un peu

 

Allons voir en bas à Sans Soucis, au pointage Ilet Savannah pour voir qui descend le plus vite à ce moment là de la course après plus de 100 km?

Ilet Savannah

grand raid reunion

  • Grégoire Curmer fait son showwww !! il continue en prenant un peu plus d’avance encore et compte 25min sur le 2ème.
  • Superbe remontada de Martin Kern et Ludo Pommeret tous les 2 sur le podium ici !! 
  • Ce sont les 3 plus rapides à être descendus du Maïdo…
  • Nicolas Rivière reste à seulement 3min du podium, peut-il le faire ?
  • Diego Pazos, Ramon Casanova et Renaud Rouanet ne sont pas au mieux…
  • Quel suspens à tous les étages !!
  • Abandon de Cédric Chavet à ce point

 

Chez les filles :

sans soucis

  • Incroyable Diagonale chez les filles aussi : seulement 26min d’écart entre les 3 premières ici !!
  • Marion Delespierre qui revient sur Sabrina après son ralentissement… tout juste 10min derrière, peut-elle aller reprendre la tête ?
  • Alexandra la réunionnaise ne fait pas de bruit mais la voilà à 16 min de Marion !!!! Fou !!
  • Derrière, le trou est fait, le podium se jouera entre ces 3 filles sauf cataclysme.
  • Abandon d’Hélène Valette et Gilberte Libel qui ont animé le début de course, blessures ou départ trop rapide ? 
  • Grosse section remontada pour Perrine Scheiner qui rentre directement 7ème au classement… 

 

Evolution sur les 40 derniers km

Intéressons nous à la section entre Ilet Savannah et Grande Chaloupe – Une section de 24,8 km, avec moins de dénivelé mais avec des chemins extrêmement difficiles par endroit… LA section qui comprend également le mythique chemin des Anglais…

Grande Chaloupe – km 156 et 8800m de D+

Grande chaloupe

chemin des anglais

  • Grégoire Curmer s’envole vers la victoire… il reprend du terrain sur tout le monde, largement et compte plus de 40min d’avance sur les 2ème, que peut-il lui arriver ?
  • 2ème, ensemble on retrouve Ludo Pommeret qui résiste et le réunionnais Nicolas Rivière, revenu dans la roue de Ludo
  • David Hauss et Maxime Cazajous maintiennent leur rythme et essaye de cravacher mais ça devient dur forcément ! 
  • C’est plus dur pour Martin Kern qui a lâché le podium… tout comme Diego Pazos…
  • Superbe remontée derrière des autres gars dont Aurélien Escolano et Urko Larranaga, c’est fort !
  • Si la victoire semble jouée, le podium est encore très indécis…
  • Dans quel ordre sera le podium à l’arrivée ?

 

Chez les filles :

sans soucis reunion

  • Sabrine Stanley l’américaine s’envole vers la victoire… elle n’a pas été rejointe et finie plus fraîche… Plus de 50min d’avance ici, ça sent bon le première marche du podium !
  • Marion n’aura pas réussi à rejoindre Sabrina et craque un peu… Va-t-elle garde sa 2ème place ?
  • Incroyable Alexandre Clain qui cravache pour aller chercher Marion, elle est à moins de 9min… 
  • Sandrine Beranger et Perrine Scheiner sont en grande forme et reprennent du temps !
  • Dans quel ordre sera le podium et top 10 à l’arrivée ?

 

Après Grande Chaloupe, ça remonte interminablement vers le Colorado… une montée en 2 deux temps avant une terrible dernière descente vers le Stade de la Redoute, le stade que tout le monde attend ! 

Qui remporte cette Diagonale 2019 ? Pour qui les podiums et les places d’honneur ?

Infinity Trail Backyard ultra

Et les gagnants sont 

classement diagonale des fous 2019

Grégoire Curmer

  • Et c’est une ENORME grande et belle victoire pour le chamoniard Grégoire Curmer. C’est une victoire MÉ-RI-TÉE. Elle ne souffre d’aucune contestation. Il arrive avec plus de 52 minutes d’avance. Même si les gars derrière ne s’étaient pas perdus, il aurait été à la bagarre pour la gagne à la fin et aurait sans doute pu donner encore plus. La fin a été une gestion avec l’avance qu’il avait donc il avait clairement le potentiel pour l’emporter quoi qu’il arrive. C’est 20min de mieux que Benoit Girondel lors de sa victoire en 2017 pour vous dire. Chapeau Grégoire ! 
  • Deuxième ex-eaquo, on retrouve le réunionnais Nicolas Rivière et l’inusable Ludovic Pommeret. Nicolas a su profiter du cafouillage du début de course pour croire en son podium, il a eu des coups de mou, mais il est toujours revenu dans la bagarre sans lâcher et en se battant jusqu’au bout. Magnifique 2ème place pour la réunion qui se trouve un nouveau héros pour l’année prochaine ! 
  • Et que dire de Ludovic Pommeret, toujours là où on ne l’attend plus, où on y croit plus. Il est l’un des favoris à s’être perdu, il s’est remobilisé, il n’était pas au mieux mais pas après pas, il est revenu, il a tenu et il claque une incroyable 2ème place. Premier des vétérans, il faut toujours compter avec lui quelque soit la distance, le parcours et le scénario, c’est fou ! Grand bravo Ludo !
  • Derrière, on retrouve 3 gars qui sont dans le lot des perdus du début de course. Maxime Cazajous qui est revenu le plus vite devant… peut-être trop vite ce qui lui a été préjudiciable pour tenir jusqu’au bout. Même chose pour Martin Kern, qui recule un peu à la fin avec une blessure qui l’oblige à marcher dans les 20 dernier km mais il sera très satisfait de sa belle perf, il avait forcément l’UTMB dans les jambes encore sur la fin. Il prend RDV pour l’an prochain ! 
  • Même RDV pour David Hauss également pour sa 1ère Diagonale qui fait un incroyable parcours et remontée pour finir à une belle 6ème place.
  • Guillaume Porche sort aussi une belle course après une remontada comme les autres, 7ème ! 
  • Belles places d’honneur pour le Canadien Jean François Cauchon, le réunionnais Judicael Sautron et le japonais Kenichi Yamamoto qui entrent dans le TOP 10 ! 

 

Les Petites déceptions :

  • Diego Pazos termine 19ème. Dans le lot des perdus, il sera remonté mais l’aura peut-être payé sur la fin. Mais il était là pour faire un podium et il a tenté le tout pour le tout en essayant de remonter assez vite… Il manquait peut-être un poil de distance dans les jambes après sa pause pour blessure cet été… 
  • Antoine Guillon, le monsieur Diagonale. Pour sa 13ème participation, il termine 28ème. Il a commencé sa remontée plus lentement que les autres, mais il n’avait tout simplement pas les jambes… Même à la loyale, il n’aurait sans doute pas pu peser sur la course. On ne saura jamais ! 
  • Jordi Gamito qui arrête sa course au moment où il s’est perdu… mental ou physique ? Il avait également mal au genou quelques jours plus tôt.
  • Benoit Girondel, le double tenant du titre savait dès le départ qu’il n’irait pas au bout (d’après son manager Asics Laurent Ardito). La question est de savoir s’il aurait dû prendre le départ ? Un non-partant est sans doute moins violent mentalement qu’un abandon…
  • Arthur Joyeux Bouillon également en retrait, revenu dans le top 10 à mi-course avant d’arrêter à Maïdo… 

 

Chez les filles :

résultat grand raid 2019

Sabrina Stanley

  • Grande victoire pour l’américaine Sabrina Stanley. Pas très connue en Europe, elle a déjà remporté la Hardrock 100 en 2018, entre autres, donc elle s’y connait en Ultra Trail ! Elle aura géré parfaitement sa course, pour ne prendre la tête que tardivement au 100ème km pour ne plus la lâcher et finir avec une avance confortable d’1h15, bravo !
  • Superbe 2ème place Marion Delespierre. Après avoir mené la course pendant près de 100km, la fin fut plus difficile mais elle a réussi à conserver sa 2ème place. Moitié réunionnaise et moitié métropolitaine, elle aura ravi toute une île. Elle peut prendre confiance en elle et revenir pour aller chercher le titre ! Chapeau.
  • Magnifique 3ème place pour Alexandra Clain, qui échoue à moins de 5min de la 2ème place. La réunionnaise aura géré parfaitement sa course sans faire de bruit. Elle sera à suivre aussi les prochaines années pour peut-être aller chercher mieux ! Bravo Alex !
  • Belle place d’honneur de Géraldine Lachapelle, 4ème. 
  • Sandrine Beranger, déjà vainqueur du Grand Raid en 2005 est toujours là 14 ans après. 
  • Belle remontée pour Perrine Scheider et Sylvie Hascoet.

 

Pour aller plus loin dans l’analyse

Regardons l’évolution des places du top 20 final :

DIAGONALE DES FOUS

  • Presque la moitié (9) du top 20 faisait partis du groupe perdu en début de course. Cela a donné des remontada de fou comme celle de David Hauss, le plus loin ! 
  • A noter l’incroyable remontée de Henri-Claude Nemorin, de la 217ème place au Top 20 sans jamais perdre de place, bravo ! 
  • Belle constance de Nicolas Rivière toujours dans le top 4 toute la course

 

Chez les filles  :

DIAGONALE DES FOUS

  • Bonne gestion de course de Sabrina Stanley qui a attendu patiemment avant de revenir pour s’envoler
  • Egalement superbe gestion pour Géraldine Lachapelle et Perrine Scheiner !!
  • L’ancienne lauréate Sandrine Beranger ne fera que gagner des places, bravo ! 
  • Alexandra Clain aura été la plus constante

podcast oufff

Statistique sur les finishers et abandons

abandon diagonale

Par Frédéric Morand

Analyse complètement personnelle qui n’a que valeur d’information pour ceux que ça intéressent. 

3 Réponses
  1. Kern

    Merci! Belle analyse chiffrée .
    Une précision: je me blesse malheureusement au mollet qui me contraint à marcher les 20 derniers km…. un grand bravo à tous et merci aux supporters

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Tu as une question ?

N’hésite pas à nous appeler et nous serons ravis de répondre à toutes tes interrogations.

+33 7 82 56 64 87

voyages@trailtheworld.fr

POURQUOI PARTIR AVEC NOUS ?

Equipe experte en Trail et voyages
Prise en charge de A à Z
Ambiance décontractée
Trails exotiques
Aventure authentique

Trouve le voyage de tes rêves !

Nos prochains voyages

Tartufo Trail Running 2020

Bettona Crossing Trail 2019

Campo Dei Fiori Trail

Humani’trail 2019

Optimized with PageSpeed Ninja