fbpx

S'identifier

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre statut de paiement, suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le voyage après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur *
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom *
Nom de famille*
Email*
Téléphone *
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous acceptez nos Conditions d'utilisation et notre Déclaration de confidentialité

Déjà membre?

S'identifier

S'identifier

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre statut de paiement, suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le voyage après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur *
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom *
Nom de famille*
Email*
Téléphone *
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous acceptez nos Conditions d'utilisation et notre Déclaration de confidentialité

Déjà membre?

S'identifier

Transvulcania 2019 – Présentation et Favoris

La Transvulcania n’a plus son nom à faire en Europe voire dans le Monde. Pour tout ceux qui l’ont faite, il y a une constance : « c’est l’une voire la plus belle course que j’ai jamais faite ».

La Transvulcania n’a plus son nom à faire en Europe voire dans le Monde. Pour tout ceux qui l’ont faite, il y a une constance : « c’est l’une voire la plus belle course que j’ai jamais faite ». Et pourtant il y en a beaucoup ! 

C’est également la 3ème manche de la Coupe du Monde Migu Run Skyrunner, et la première « SuperSky » Race. Elle sera donc importante pour celles et ceux qui veulent jouer ce challenge !

Il y a tout sur cette course : l’ambiance comme vous n’avez jamais vu, le soleil, la chaleur, les volcans, la vue sur la mer en permanence, les élites, vous voyez le topo ?

Ecoutez le podcast de Oufff consacré à cette course avec Anne Lise Rousset (2 fois 2ème) et Cédric Dubouilh (3 participations), cela vous donnera une idée auditive et une aide précieuse pour ceux qui la coure !

Alors mythe ou réalité ? 

En tout cas, on vous fera un compte rendu et on vous postera quelques photos et vidéos : et oui, c’est un voyage accompagné que nous proposons et nous y serons donc cette semaine. Soyez connectés, et peut-être que vous serez de la partie avec nous l’année prochaine ! 

Concernant la course phare, c’est 74,5 km au programme et 4400m de D+ comme ça :

2000 coureurs seront au départ pour en prendre plein les yeux et les jambes. 

Concernant les favoris chez les Hommes, on va retrouver un gros plateau :
  • Le tenant du titre Père Aurell qui a remporté l’épreuve à la surprise générale l’année dernière n’aura plus le bénéfice de la surprise et sera un peu plus attendu, peut-il faire le doublé ?
  • Dylan Bowman l’américain, en pleine préparation pour la Hardrock 100 du siècle vient se faire un peu de vitesse aux Canaries. Plutôt spécialiste des ultras, il peut tout de même jouer une place (blessé)
  • Marco de Gasperi l’italien, 4ème l’année dernière revient pour faire un podium ! Il vient de faire 4ème aussi sur la Skyrace Mont Awa 33 km au Japon, il aime la vitesse et connaît la course…
  • Dmitri Mityaev le russe a une revanche à prendre : il a échoué à moins d’une minute de la victoire l’année dernière alors il sera gonflé à bloc pour aller chercher le graal ! 
  • Jordi Gamito revient sur La Palma après sa 133ème place en 2013… sauf que depuis il a changé de dimension et reste sur une victoire lors de la Sky Gran Canaria 72 km un mois avant la Transvulcania mais aussi une 3ème place au dernier UTMB. Il a donc la distance dans les jambes, la vitesse… il peut jouer le podium !
  • Jonathan Albon le britannique aime les courses très techniques comme le montre ses victoires sur la Skyline Scotland, Tromso Skyrace ou encore Skymarathon Madeira. Il vient de faire 3ème devant Marco De Gasperi à la Skyrace Mont Awa 33 km. Ici c’est beaucoup plus roulant alors aura-t-il assez de vitesse pour suivre ?
  • Sylvain Court aura une double revanche à prendre : sa sélection ratée pour blessure aux Mondiaux de Trail et sa Transvulcania 2016 ratée aussi pour mal de dos… Il est frais, il est en forme, donc si ses pépins physiques le laisse tranquille, il jouera devant ! 
  • Thibaut Garrivier sera aussi attendu : 3ème un peu surprise l’année dernière à seulement 5min de la victoire, il connaît maintenant la course et sait comment gérer. 2ème de la dernière Saintélyon et 2ème du Trail du Ventoux mi-mars, il est fin prêt à en découdre !
  • Diego Pazos le suisse vient de frapper un grand coup avec sa superbe 2ème place sur le MIUT il y a 10 jours… il découvrira l’île et la course d’un tout autre profil : beaucoup plus roulante et rapide. Il ne sera pas très frais mais avec ses talents de descendeur, il pourra jouer son va-tout dans les 18 km de descente avant l’arrivée (il restera 5km de montée ensuite). 
  • L’américain Morgan Elliot un peu juste l’an dernier (9ème) revient avec de l’expérience ultra en plus. Ca pourrait l’aider à faire un top 5 !
  • Johannes Klein l’allemand, vainqueur du Trail des Aiguilles Rouges l’année dernière, il a déjà fait 3ème sur le Marathon Transvulcania… Il connait donc une bonne partie de parcours, à suivre !
  • Le japonais Rui Ueda récent vainqueur de la fameuse Skyrace Mont Awa 33km. Il a déjà fait 2ème de la CCC donc il sait tenir la distance et aller vite… A surveiller !
  • L’italien Daniel Jung connait très bien et à déjà fait 5ème et 7ème ici… pourra-t-il faire mieux ?
  • Max King aime quand c’est rapide et roulant, ici il sera servi. On ne sait pas trop où en est sa forme alors ça sera l’inconnu, mais ce qui est sûr c’est qu’il est capable de tout casser.
  • Mais aussi Peter Engdahl, Cody Lind ou Manuel Anguita pour le top 10

 

Chez les filles, une grosse bataille s’annonce aussi :
  • Megan Kimmel l’américaine est partout où il y a de l’enjeu. 2ème fin avril de la Skyrace Mont Awa 33km, elle aime quand c’est rapide et plutôt roulant. Elle va découvrir cette course et ne sera certainement pas loin de la victoire !
  • Jasmine Nunige la suissesse va aussi découvrir la course. Coureuse très rapide, elle vient de remporter le Grand Défi des Vosges 43km au Scratch devant tous les hommes… Elle a remporté 7 fois la Swissalpine Irontail 77 km et 3000m de D+ la plupart du temps en faisant des top 10 au scratch et même un podium. Elle est donc à surveiller pour la victoire !
  • Anne Lise Rousset la française revient sur sa course de coeur (comme elle l’explique dans le Podcast de Oufff). Déjà 2 fois 2ème en 2016 et 2017 (et une fois 5ème en 2014), elle connait la course par coeur. 8ème sur la Skyrace Mont Awa, ça sera plus long ici et elle pourra s’exprimer comme elle aime.
  • Elisa Desco l’italienne, récente vainqueur de la Skyrace Mont Awa 33km. C’est un ultra spécialiste des trails courts de moins de 40km… C’est un gros challenge pour elle qui n’a jamais fait autant. Un récent entraînement de 55km pour préparer la course… tiendra-t-elle jusqu’au bout ?
  • La chinoise Miao Yao, vainqueur de la CCC en 2018 reste sur un abandon sur la dernière Transgrancanaria. Elle revient donc aux Canaries sur une autre île pour une revanche et aller chercher un podium !
  • Kelly Wolf l’américaine revient sur les terres de sa 3ème place en 2018. 4ème du 77km (et 3000m D+) Lake Sonoma aux USA avec plus de 10km/h de moyenne un mois avant, elle a les jambes pour monter de nouveau sur le podium.
  • Ragna Debats la Hollandaise 4ème en 2017 revient ici avec un nouveau statut : celui de Championne du Monde de Trail en titre. Elle a remporté ce titre pile poil à quelques minutes près l’année dernière que son copain Pere Aurell qui remportait la Transvulcania. Cependant elle vient de gagner l’éprouvant Marathon des Sables, donc aura-t-elle complètement récupéré pour jouer la gagne ?
  • Ekaterina Mityaeva la russe 7ème en 2017 et 5ème l’année dernière connaît parfaitement la course et ses difficultés. Elle voudra aller chercher le podium pour être dans la continuité de ses deux années précédentes.
  • L’américaine Emily Hawgood vainqueur de l4ultra Trail Cape Town en décembre dernier, 7ème au scratch peut créer la surprise sur ce profil !
  • Camille Bruyas, 2ème de la Maxi Race 85km en 2018, 5ème de la Diagonale des fous vient se tester sur cette grande course… peut-elle jouer devant ?
  • Kristin Berglund la suédoise peut aussi tirer son épingle du jeu…
  • Cassie Scallon l’américaine compte déjà 2 participations ici avec une 8ème place. Elle peut jouer le top 5…
  • Yuri Yoshizumi la japonaise voudra jouer aussi devant. 4ème de l’OCC en 2017 et vainqueur de l’Ultra Trail Mont Fuji 90km en 2018, elle a la distance et la vitesse dans les jambes. Elle connaît aussi l’île et les 24km premiers km pour avoir fait 8ème du Half Transvulcania en 2018. 

 

Par Frédéric Morand

Cette liste n’est pas exhaustive et n’a pas valeur de vérité, elle peut contenir quelques erreurs ou oublies.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu as une question ?

N’hésite pas à nous appeler et nous serons ravis de répondre à toutes tes interrogations.

+33 7 82 56 64 87

voyages@trailtheworld.fr

POURQUOI PARTIR AVEC NOUS ?

Equipe experte en Trail et voyages
Prise en charge de A à Z
Ambiance décontractée
Trails exotiques
Aventure authentique

Trouve le voyage de tes rêves !

Optimized with PageSpeed Ninja