fbpx

S'identifier

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre statut de paiement, suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le voyage après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur *
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom *
Nom de famille*
Email*
Téléphone *
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous acceptez nos Conditions d'utilisation et notre Déclaration de confidentialité

Déjà membre?

S'identifier

S'identifier

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre statut de paiement, suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le voyage après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur *
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom *
Nom de famille*
Email*
Téléphone *
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous acceptez nos Conditions d'utilisation et notre Déclaration de confidentialité

Déjà membre?

S'identifier

Courir avec les Dieux II – Olympus Marathon

Zeus avait passé sa jeunesse en Crète, afin d’échapper à son père, Cronos, qui l’aimait d’un amour dévorant. Devenu grand et fort…

Zeus et la demeure des dieux

Zeus avait passé sa jeunesse en Crète, afin d’échapper à son père, Cronos, qui l’aimait d’un amour dévorant. Devenu grand et fort, le divin bonhomme est ensuite retourné voir son paternel afin de lui casser les dents. Ceci fait, et Cronos ayant recraché les frères et soeurs de Zeus, ce dernier s’est dit qu’être chef, c’était plutôt bien. Il est ainsi devenu le souverain des dieux.

Ebloui par ce petit coin de Paradis, Zeus s’installa sur le Mont Olympe avec toute sa famille et fit construire un gigantesque palais dont l’entrée fut fermée par une grande grille de nuages gardée par les Saisons. Les résidences des dieux étaient à l’intérieur. Ils y vivaient, y dormaient et y festoyaient, savourant le nectar et l’ambroisie, au son de la lyre d’Apollon. Il fallait aimer ce genre de musique. C’était pas très moderne. Mais c’était un séjour de félicité parfaite où nul vent ne troublait jamais la paix, nulle pluie et nulle neige n’y tombaient jamais et où nul nuage ne striait jamais le firmament qui l’entourait de tous côtés. C’était un peu nul, quoi. Et très monotone. Mais les dieux aimaient cela. Et surtout, ils aimaient à se promener en maillot de bain, car il y faisait chaud, tant la blancheur glorieuse du soleil était diffusée par tous ses murs.

Ainsi s’éleva la demeure des dieux sur le plus haut sommet de la Grèce.

Le Mont Olympe

Situé dans un parc national et inscrit à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, le Mont Olympe est gravi, depuis l’année 2004, lors d’une course exigeante. C’est l’Olympus Marathon, et, en 2019, le 29 juin, ce sera la 16ème édition de cet évènement aux saveurs mythiques.

Le parcours suit celui que les anciens grecs utilisaient chaque année pour atteindre le Mont Olympe afin d’honorer Zeus et de sacrifier en son nom. Mais pas la peine d’emmener un poulet là-haut, cela ne se fait plus.

C’est une course de 44km pour un dénivelé positif de 3200m, à effectuer en 10h maximum et ponctuée de 4 barrières horaires. Autant dire qu’elle ne s’adresse pas à tout le monde et qu’il faudra cravacher dur pour passer la ligne d’arrivée.

Le départ s’effectuera depuis la cité sacrée de Dion, et non les deux cafés sucrés de Céline, cela n’a rien à voir. Donc, après un départ de Dion, site archéologique important situé à 3m d’altitude, les coureurs s’élanceront sur 6km de bitume avant d’attaquer la partie trail proprement dite, longue de 36km. Pour être précis, le parcours n’atteint pas le plus haut sommet du massif, le Mytikas, qui culmine à 2917m, mais il amène les participants jusqu’à 2780m et c’est ainsi sur 21km qu’ils grimperont 2800m de dénivelé.

Le profil est assez simple. On monte puis on descend. Difficile de faire moins compliqué. En fin de parcours, les coureurs retrouveront du bitume et ce sera ainsi sur 2km avant d’atteindre la ligne d’arrivée, située dans la ville de Litochoro.

Quelques records

Après 15 éditions, certains coureurs ont marqué l’histoire de cette course. Ainsi, chez les femmes, en 2017, le record a été établi par Ragna Debats, venue de Hollande, et qui s’est imposée en 5h18mn20s. Du côté des hommes, l’espagnol Aritz Egea est le nouveau détenteur du record après avoir franchi la ligne d’arrivée, en 2017 également, après 4h24mn26s de course.

On retiendra également, chez les français, Corinne Favre et ses 5h29mn57s en 2008 pour la plus haute place du podium, et Michel Rabat qui remporta la victoire, en 2011, en 4h35mn14s.

Pour la dernière édition, en 2018, ce fut une histoire de famille chez les dames puisque la suédoise Lina El Kott Helander s’est imposée en 5h21mn44s, à 1mn29s devant sa soeur jumelle Sanna. Quant aux hommes, Marc Casal Mir, venu d’Andorre, a remporté la victoire en 4h39mn55s, soit 20s devant le grec Dimitrios Seletis.

Week-end sportif

Il reste à noter que les festivités durent tout le week-end du 28 et du 29 juin 2019. En effet, deux autres courses sont prévues au programme. Ainsi, le samedi 28, aura lieu l’Olympus Vertical avec ses 4,25km pour 1024m de dénivelé positif et, le dimanche 29, en même temps que l’Olympus Marathon, des coureurs s’élanceront pour l’Olympus Ultra et son parcours de 70km pour 5200m de dénivelé positif à effectuer en 19h maximum.

Conseils importants

L’Olympus Marathon est donc un événement mythique, dans le sens premier du terme, et être invité dans la demeure des dieux restera certainement gravé à jamais dans les souvenirs de tous les participants.

Mais attention, avant de vous élancer, rappelez-vous que le Mont Olympe est en Grèce. Ne vous trompez pas de destination, car il y a bien un Olympus Mons… sur Mars et culminant à 21229m d’altitude. Autant le dire tout de suite, la course aurait une autre saveur. Notez également que l’Olympe est gardé par les 4 Saisons et que la course n’arrive pas au plus haut sommet du massif. Ainsi, si vous trouvez une pizza, vous vous êtes certainement trompé de chemin. 

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu as une question ?

N’hésite pas à nous appeler et nous serons ravis de répondre à toutes tes interrogations.

+33 7 82 56 64 87

voyages@trailtheworld.fr

POURQUOI PARTIR AVEC NOUS ?

Equipe experte en Trail et voyages
Prise en charge de A à Z
Ambiance décontractée
Trails exotiques
Aventure authentique

Trouve le voyage de tes rêves !

Nos prochains voyages

Transgrancanaria – Les Canaries

Week-End Evasion Trail – Olympus, Grèce

Week-End Evasion Trail – Île de Crète – Grèce

Optimized with PageSpeed Ninja