S'identifier

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre statut de paiement, suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le voyage après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur *
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom *
Nom de famille*
Email*
Téléphone *
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous acceptez nos Conditions d'utilisation et notre Déclaration de confidentialité

Déjà membre?

S'identifier

S'identifier

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre statut de paiement, suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le voyage après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur *
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom *
Nom de famille*
Email*
Téléphone *
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous acceptez nos Conditions d'utilisation et notre Déclaration de confidentialité

Déjà membre?

S'identifier

Comment gérer un abandon ?

Finir une course, c’est la meilleure des sensations, passer la ligne d’arrivée, enfiler sa médaille, son tee-shirt de finisher ! Mais c’est toute une autre histoire quand on ne finit pas… Comment accepter le fait de ne pas avoir franchi cette ligne tant espérée et visualisée pendant l’entrainement de quelques mois ou souvent d’une année.

Voici quelques petits conseils pour mieux gérer un abandon.

Ne pas se culpabiliser

Premier conseil fondamental, ne pas se CUL-PA-BI-LI-SER ! Se flageller, s’accabler, se casser, se « défoncer la gueule », cela ne sert a rien ! Alors, oui c’est toi qui a abandonné, mais en te culpabilisant plus tu n’arrangeras pas la situation, tu vas plus te déprimer qu’autre chose et rentrer dans un cercle vicieux… Tu ne veux pas te dégoûter de la course à pied, alors laisse toi le temps.

 

S’occuper pendant les jours qui suivent la course

Ne jamais prendre de décisions ou analyser à chaud, elles ne seront que la résultante de ton mal-être. Il faut bien attendre quelques jours pour faire le bilan. Tu n’auras pas les idées claires, il faut s’occuper et faire des activités qui te feront du bien : massage, spa ou bien juste aller t’aérer pour te vider la tête et ne pas ruminer chez toi les raisons x ou y de ton abandon. Allez voir des amis, passer du temps en famille, cela ne peut que te faire du bien.

Faire le point sur ce qui a fonctionné et ce qui est à améliorer pour les prochaines courses

Ces deux/trois jours passés, tu seras frais/îche et disponible pour faire le point sans te rabaisser. Pour bien faire l’analyse, tout simplement muni toi d’une feuille et d’un stylo ! Et pour commencer, on s’attaque au point positif de la course : ce qui a marché, ce que tu as bien géré, ce qui t’as fait plaisir, les points où tu as progressé par rapport à la course précédente. Tu vas voir tu vas trouver plein de points positifs, si tu t’y attardes.

Après cette analyse poussée de ce qui s’est bien passé, il est temps de voir les points à améliorer pour éviter d’abandonner la prochaine fois : qu’est-ce que tu as mal géré, est-ce que c’était avant la course ou bien pendant la course elle-même, ton abandon est-il lié a un problème physique ou de préparation mentale, t’es-tu bien alimenté. Ces questions t’aiderons à identifier les points que tu devras faire évoluer. Si tu as peur de ne pas être objectif, fais ce bilan avec un.e ami.e qui a déjà fait ce type de course ou un.e coach.

Faire évoluer ses objectifs en fonction du bilan

Suite à ce bilan écrit, tu sauras quels sont tes points forts et tes points d’amélioration (on rappelle, pas de culpabilisation..). À toi de voir :

– Si tu veux te relancer sur une course identique quelque temps plus tard ou bien si tu veux changer de format par exemple.

– Si ton problème était alimentaire, il te faudra tester ton corps sur d’autres efforts afin d’éviter les problèmes la prochaine fois.

– Si tu as eu une blessure, il faut penser peut-être à diminuer l’intensité de l’entrainement avant course qui peut favoriser les blessures.

Ces deux trois exemples, sont des conseils que peux donner par rapport à ma propre expérience de coureuse. À toi de redéfinir tes propres objectifs en fonction de ton bilan et tes envies. Le mot d’ordre étant le PLAISIR !

Partager son expérience avec d’autres coureurs (ou pas).

Dernier petit conseil qui, selon moi, est important : il faut partager ton expérience avec d’autres coureurs qu’ils aient fait ou non cette course. Cela te permettra de mettre des mots sur ce que tu as vécu et tu verras que toutes les personnes avec qui tu vas parler ne vont pas t’accabler comme toi tu pourrais le faire. Au contraire, il te seront d’une aide précieuse et te donneront un regard nouveau sur ce que tu as vécu.

Et si cela peut aider un.e autre coureur/se a ne pas abandonner c’est le top ! Tu auras contribué au succès de quelqu’un.

 

Evidemment ce n’est pas une liste exhaustive. Elle est subjective et n’a pas aucune valeur de vérité ou de leçon. Tout cela n’est là que pour conseiller ceux qui le souhaitent…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Trouves le voyage de tes rêves !

Nos prochains voyages