fbpx

S'identifier

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre statut de paiement, suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le voyage après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur *
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom *
Nom de famille*
Email*
Téléphone *
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous acceptez nos Conditions d'utilisation et notre Déclaration de confidentialité

Déjà membre?

S'identifier

S'identifier

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre statut de paiement, suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le voyage après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur *
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom *
Nom de famille*
Email*
Téléphone *
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous acceptez nos Conditions d'utilisation et notre Déclaration de confidentialité

Déjà membre?

S'identifier

Analyse et décryptage complet des Mondiaux de Trail 2018 !

On l’avait annoncé et ça n’a pas manqué…. il y a eu du spectacle, des surprises, des gros craquages, du suspens… On était sur place, au plus près de la course, c’est l’heure de vous relater ce qu’il s’est passé, point après point….

Pour rappel, voici notre vidéo résumé de cette incroyable course : 

Allezzzzz, let’s go !

Pour commencer, quelques stats intéressantes sur les finishers :

Stats en vrac

  • 268 finishers (sur 354 coureurs inscrits….)
  • La majorité des coureurs viennent d’Europe (64% au total)
  • Il n’y a pas un énorme écart entre le peloton homme et femme, à peine un peu plus d’1h07 !

 

LA COURSE HOMMES

Le départ est donné dans le stade de l’Université Jaume I, sur la piste d’athlétisme. La tension est palpable juste avant le départ, la plupart des visages des favoris sont fermés et concentrés.

Allons de suite faire un premier pointage au 8ème km :

point 1

H pointage 1

  • Quasiment 12km/h de moyenne sur cette 1ère portion…
  • Zach Miller comme prévu annonce la couleur et fidèle à son style mène la course…
  • Mais aucun écart est fait !
  • 2 népalais sont dans le Top 10 : Tirtha et Bed Bahadur
  • 2 péruviens aussi (Emerson Robert et Jose Manuel), ce qui est plus surprenant… Vont-ils tenir longtemps ?
  • Les espagnols sont légèrement en retrait… Mais Luis Alberto est le seul à sortir déjà les bâtons, même sur route….

Les coureurs repartent et attaquent une première montée avec 400m d’ascension

Qui va le plus vite entre le 8ème et le 22,6ème km ?

point 2H pointage 2

  • Un groupe de 4 se détache et prend quelques secondes d’avance
  • Grosse moyenne pour une portion de 14,2km et 660m de positif !!!
  • Ludovic Pommeret prend sa place dans le Top 15 dans cette section
  • Tout reste très serré dans les temps comme vous pouvez le voir
  • Apparition surprise du japonais Kohta à la 8ème place… peut-il tenir ce rythme ?

Allons faire un point sur le classement au 31ème km :

point 3H pointage 3

  • Zach Miller creuse un petit écart, il va vite, ne se ménage pas… part-il pour la gagne ?
  • Derrière c’est Sébastien Spehler et Tom Evans qui sont ensemble et qui chassent Zach, ils ont l’air vraiment bien et semblent gérer…
  • Sylvain Court un peu plus loin mais qui semble bien aussi
  • Le surprenant polonais Marcin pointe en 6ème place, peut-il rester dans le top 10 jusqu’au bout ?
  • Luis Hernando toujours en retrait mais qui reprend des places une par une… Est-il en gestion ou dans un jour moyen ?
  • Adrien Michaud et Ludo Pommeret sont ensemble et commencent aussi leurs remontées…
  • Et le 5ème français Romain Maillard montre le bout de son nez, 14ème !

Allons faire un gros point au 41ème km (1800m D+), après la première partie “roulante” et avant d’attaquer le plus gros du dénivelé…

point 4H pointage 4

  • C’est Zach Miller l’américain qui augmente son avance.
  • Plus de 12km/h de moyenne depuis le départ… ça ne rigole pas !! Est-il parti trop vite comme c’est souvent le cas ??
  • Tom Evans et Sylvain font toujours course commune, 1 minute derrière Zach près à fondre sur lui…
  • Luis Alberto continue sa remontée, très progressivement, sûr de lui… peut-il aller chercher un 3ème titre d’affilé ?
  • Ludo Pommeret ne semble pas dans un super jour, les jambes déjà lourdes… le podium semble compromis…
  • Belle première partie d’Adrien Michaud 6ème juste derrière Ludo… mais attention, il n’a jamais fait aussi long, va-t-il tenir le rythme ?
  • Romain Maillard continue d’étonner, il remonte petit à petit, jusqu’où peut-il aller ?
  • Le Tchèque Jiri Cipa a fait aussi une superbe première partie de course
  • Tout comme le japonnais Yuya Kawasaki qui cartonne sur le plat…
  • Diego Pazos semble parfaitement gérer sa course et attendre la 2ème partie pour remonter…
  • Abandon de Sébastien Spehler, douleur au mollet et crampes…

Place maintenant à un profil montant progressivement jusqu’à l’arrivée… voyons voir qui va le plus vite sur les 10km et presque 600m positif tout en montée :

point 5H pointage 5

  • Hop hop hop qui voilàààààà ? On l’avait oublié l’espagnol Cristofer Clemente, vice-champion du Monde en titre… Grosse section pour lui qui fait le meilleur temps avec une moyenne tout de même de 10,3km/h…. il a l’air hyper frais, quelle place peut-il aller chercher ?
  • Quasiment le même temps entre Luis et Zach
  • L’américain commence à lâcher du terrain mais il conserve tout de même plus de 3 minutes d’avance sur Luis… est-ce que ça sera suffisant face à la foudre espagnol ?
  • Le polonais Jiri Cepa continue son chemin et monte très bien, 4ème temps sur cette portion
  • Ludo Pommeret, malgré son jour sans, qui se bagarre comme il peut et qui est 4ème à ce moment là…
  • Belle section pour le français Romain, 7ème temps et 7ème place ici
  • Tom Evans marque le pas et ne fait que le 9ème temps… va-t-il conserver sa 3ème place ? Il a toujours plus de 2min d’avance sur Ludo…
  • Sylvain Court décroche dans cette montée, il prend un gros coup de chaud, puis des crampes… la suite va être difficile pour Sylvain, pourra-t-il se remettre ?
  • Diego Pazos fait une belle montée et remonte doucement comme prévu… il veut aller chercher devant…

Allons faire le point à Vistabella, au km 63, à 25km de l’arrivée :

point 6H pointage 6

  • Zach Miller toujours devant mais qui est très très entamé et en difficulté… la victoire semble très compromise, mais peut-il résister pour rester sur le podium ? Il a toujours 10min d’avance sur le 4ème…
  • Luis Alberto ne rigole pas, il est revenu et talonne Zach, il va clairement plus vite… Il semble parti pour s’envoler jusqu’à l’arrivée… va-t-il gagner ?
  • Derrière, c’est 2 britanniques : Tom Evans 3ème mais qui n’a que 3 min d’avance sur Jonathan Albon qui semble plus en forme que Tom, quel anglais sur le podium ?
  • Cristofer Clemente est clairement le plus frais et continue sa folle remontada… sera-t-il sur le podium ?
  • Mario Mendoza, le 2ème américain est 6ème
  • Romain et Ludo sont ensemble mais Ludo accuse le coup.. va-t-il tenir le top 10 ?
  • Adrien Michaud et Sylvain Court reculent encore… très très dur pour nos français…

Regardons qui sont les plus rapides après 63km sur la section suivante jusqu’au 79ème km :

point 7H pointage 7

  • C’est confirmé, c’est Cristofer Clemente qui va plus vite que tout le monde, il double les gars devant lui un par un et se retrouve 2ème à 8km de l’arrivée…
  • Luis Alberto garde un rythme très élevé aussi, bien plus vite que les gars derrière lui, il a passé Zach et est en tête maintenant avec 10min d’avance sur Cristofer… il est bien parti pour tenir sauf grosse défaillance !!
  • Tom Evans s’est relancé et augmente son avance sur son compatriote Jo Albon… il semble bien parti pour conserver sa 3ème place jusqu’au bout…
  • Zach Miller est en perdition totale, il vit un calvaire, fait le 14ème temps de cette partie et se retrouve éjecté du podium, 5ème… peut-il conserver son top 5 face à son compatriote Mario ?
  • Enormeeee remontée du léton Andris Ronimoiss, le vainqueur surprise du MIUT il y a tout juste 2 semaines… Il fait le 5ème temps sur cette portion et se place 12ème.. va-t-il remonter jusqu’au top 10 ?
  • Ludo Pommeret s’accroche comme il peut, il est là le guerrier, il n’a plus rien mais se bat comme un fou…
  • Très belle fin de course pour l’allemand Kowalczyk, le japonais Kohta Araki et le roumain Robert Hajnal
  • Romain Maillard coince un peu mais se maintient très correctement dans le top 10

Et à l’arrivée, quelles sont les classements ?

point 9 - arrivéeH pointage 8 arrivée

  • Et c’est une énorme victoire pour l’espagnol Luis Alberto Hernando, le double tenant du titre ajoute une 3ème couronne mondiale de suite à son palmarès. Il est venu pour ça, il est parti tranquillement, il est remonté progressivement pour l’emporter !! Plus de 10km/h de moyenne sur un parcours comme ça… Un gros coup de chapeau pour Luis !!
  • Derrière lui, comme en 2017 c’est son compatriote Cristofer Clemente en maître gestionnaire… 72ème au 1er pointage, 42ème au km 31, il donne une leçon à beaucoup de coureurs. Quelques kilomètres de plus et Luis n’aurait pas fait le malin… Grand bravo à Cristofer !
  • Tom Evans le britannique n’était pas le plus attendu mais ça a été l’un des gars qui a fait le plus de km à l’entraînement, et ça a payé. Il a tenu et a laissé passer la tempête quand c’était dur pour prendre une formidable 3ème place.
  • Jo Albon n’était pas loin du podium, une superbe gestion de course pour remonter et venir finir au pied du podium…
  • Le premier français est donc Ludovic Pommeret 5ème, on l’attendait peut-être mieux placé mais avec un jour sans et des jambes absentes, il fait mieux que résister et termine au sprint complètement épuisé ! Bravo Ludo
  • Mario Mendoza sera finalement le 1er américain, il a été constant et costaux, il peut être très satisfait de sa 6ème place !
  • Romain Maillard aura lutté pour le top 5 mais son manque d’expérience Ultra vu que c’était sa plus longue distance en a décidé autrement. Une fin un peu plus difficile mais il se bat comme un chef pour garder sa belle 7ème place et de précieux points pour l’équipe. Joli !
  • Que dire de l’américain Zach Miller ? En tête jusqu’au 65ème km, c’est un énorme gars qui ne triche pas et qui donne tout dès le départ quitte à le payer plus tard. C’est ce qu’il s’est passé en craquant complètement. Mais un énorme bravo à lui car rester dans la course, subir plus de 20km la course, se faire doubler un par un, ça doit être un véritable calvaire… Il va au bout, fait le dernière ligne droite à fond ! Respect bonhomme
  • Les coureurs suivants n’étaient pas forcément attendus mais ils ont profité des conditions de course et ont pu se montrer comme rarement : Jiri Cipa (polonais) et Janosch Kowalczyk (Allemand) font un beau top 10, Andris Ronimoiss fini fort en sachant qu’il avait encore sa victoire du MIUT il y a 2 semaines dans les jambes…
  • La régularité du japonais Kohta Araki paye avec sa 12ème place suivi du 3ème espagnol Pablo Manuel Villa.
  • Superbe top 15 pour le norvégien Tom Erik Halvorson et le roumain Robert Hajnal qui ont bien profité des défaillances devant pour se hisser dans ce classement, bravo !

Pour aller plus loin dans l’analyse, regardons les temps entre la partie roulante et la partie bien plus difficile :

H moit-moit

  • Meilleur temps sur la 2ème partie pour Cristofer Clemente parti très très prudemment et ça a payé… puisqu’il passe de 27ème à 2ème…
  • Luis Alberto Hernando aussi crédité d’un super temps ce qui lui a permis d’aller chercher son 3ème titre mondial
  • Derrière, c’est les britanniques Evans et Albon qui font quasiment jeu égal : Tom garde presque la même place tandis que Jo a ramassé beaucoup de coureurs et fini 4ème.
  • Ludo Pommeret et Mario Mendoza se sont aussi maintenu correctement malgré le jour sans de Ludo… il aura été constant sur toute la course pour accrocher la 5ème place
  • Zach Miller, en tête sur la 1ère partie, craque complétement et perd plus de 40min sur Cristofer par exemple dans la 2ème partie (et surtout dans les 25 derniers km)
  • Sylvain Court aussi en grosse difficulté physique (coup de chaud) sur la 2ème partie comme Diego Pazos. Leurs soucis physiques  les ont empêché de s’exprimer à 100%… dommage !
  • Adrien Michaud a vécu une fin plus difficile aussi, lui qui faisait sa première longue distance, ça se comprend !
  • Au contraire de Romain Maillard qui aura été très constant aussi et maintenu son rang sur la 2ème partie, bravo !

Regardons les évolutions des places du début à la fin :

  • Si on prend le top 15 au 1er pointage :

H Evolution top 15 1er

  • Du top 15 de ce premier pointage, seulement 2 coureurs ont fini mieux classé : Luis Alberto Hernando et le japonnais Kohta Araki…
  • Pour le reste, que des places de perdues… départ trop rapide ? ou blessure ?
  • Une moyenne de presque 60 places perdues (en comptant les 2 abandons comme arrivants 268ème…)
  • La palme à Mario Fonseca 10ème au 1er pointage et qui finit 129ème…
  • Et si on regarde l’évolution du top 15 final :

H evolution top 15 final

  • On est sur une moyenne de quasiment 22 places de gagnées au fur et à mesure de la course
  • 3 coureurs ont fait que reprendre des places : Cristofer Clemente, Mario Mendoza et Tom Erik Halvorsen…
  • La palme pour Cristofer Clemente : 72ème au 1er pointage et qui finit 2ème…
  • Seulement 3 coureurs du top 15 finissent moins bien classés que leur premier pointage.
  • Le départ plus prudent était surement la solution sur ce genre de profil…

Par équipe Hommes : 

  • C’est une grande victoire pour les espagnols qui conservent leur titre avec autorité, à domicile, il n’y a pas vraiment eu de match, bravo à eux !
  • Superbe 2ème place pour les britanniques…
  • Et malgré leurs difficultés, les français se sont battus comme ils pouvaient pour aller chercher et conserver le podium, on peut leur tirer un coup de chapeau pour le courage !!

 

LA COURSE FEMMES

Chez les filles, c’était le gros suspens aussi !!

Allons directement au premier pointage voir les forces en présence :

point 1F pointage 1

  • Bonne moyenne pour les filles, plus de 10km/h de moyenne
  • La française Amandine Ferrato mène les débats
  • Derrière toutes les filles sont dans la même minute avec les principales favorites
  • Seule Maïté Maiora est plus loin… un mauvais jour ou gestion ?
  • 4 françaises dans le top 12… beau départ !

Regardons maintenant les plus rapides entre Boriol et Bassa ?

point 2F pointage 2

  • L’outsider hollandaise Ragna Debats prend les commande et mène un groupe de plusieurs filles qui ont prit quelques secondes d’avance…
  • La championne et la vice-championne du Monde en titre, les françaises Adeline et Amandine sont dans ce petit groupe de 4… ne partent-elles pas trop vite sachant qu’elles n’ont jamais fait une course aussi longue ?
  • Les espagnoles Maïté et Laia sont remontés un peu, elles ont l’air bien, en gestion…
  • L’américaine Clare Gallagher recule étonnement… un mauvais jour ?
  • L’argentine Tania Diaz Slater est partie vite…

Faisons un pointage au km 31,4 :

point 3F pointage 3

  • Deux filles se détachent : Ragna et Adeline prennent 1 min d’avance sur cette partie roulante…
  • Derrière, c’est la surprenante Canadienne Anne Marie Madden qui est bien remontée quelques secondes devant Amandine et Azara Garcia qui se montre aussi…
  • 3 françaises dans ce top 10, mais les 3 filles… belle bataille avec les espagnoles…
  • 4 espagnoles dans ce top 12, elles semblent gérer la course… pour le moment !

Allons faire un pointage à Atzeneda après la première partie roulante et avant le profil montant…

point 4F pointage 4

  • Ragna a prit un peu d’avance sur Adeline, encore à l’aise sur un profil pour elle jusque là… mais vont-elles maintenir ce rythme ?
  • Plus de 10km/h de moyenne, c’est allé très viiiiiiiiiiiite !!
  • Derrière la canadienne Anne Marie se maintient 3ème
  • L’espagnole Azara remonte alors qu’Amandine rétrograde un peu… est-ce une tactique de gestion ou un coup de moins bien ?
  • La surprenante polonaise Edyta Lewandowska pointe 6ème… va-t-elle tenir cette place ?
  • Claire Mougel remonte un peu…
  • Maïté Maiora l’espagnole est toujours loin 11ème tout comme l’autre grande favorite Clare Gallagher, disparu du top 12… gestion ou jour sans ?

Place maintenant à un profil montant progressivement jusqu’à l’arrivée… voyons voir qui va le plus vite sur les 10km et presque 600m positif tout en montée :

point 5F pointage 5

  • Ragna s’envole encore un peu plus sur cette partie… la reverra-t-on ?
  • Laia l’espagnole, la locale de l’épreuve fait une belle section, est-elle partie pour une grosse 2ème partie ? Elle pointe 3ème à Benafigos !
  • Adeline Roche limite bien la casse, elle fait jeu égal avec Laia et n’est qu’à 2’30 de Ragna ici… mais elle semble plus marquée…
  • Belle partie pour la polonaise Magdalena Laczak, Claire Mougel et Clare Gallagher qui remontent… jusqu’où peuvent-elles remonter ?
  • Amandine Ferrato et Azara Garcia semblent baisser de rythme.. gestion ou coup de mou ?
  • La canadienne Anne Marie semble en difficulté… va-t’elle se refaire ?

Allons faire le point à Vistabella, au km 63, à 25km de l’arrivée :

point 6F pointage 6

  • Ragna confirme et s’envole. Elle pointe ici avec presque 10min d’avance… Tiendra-t’elle jusqu’à l’arrivée ?
  • Derrière c’est l’espagnole Laia qui creuse aussi un peu l’écart derrière elle… le podium semble se dessiner pour elle !
  • Une autre espagnole 3ème ici, c’est Gemma Arenas qui semble bien gérer mais qui fatigue… pourra t-elle garder son podium ?
  • C’est la surprenante française Claire Mougel qu’on voit apparaître à quelques secondes de la 3ème place, qui a doublé Adeline Roche en déshydratation juste avant le ravito devant le coach Philippe Propage… Elle semble bien moins entamé que Gemma juste devant… peut-elle aller chercher le podium ?
  • La 3ème espagnole Maïté remonte aussi et semble bien… grosse perf des espagnoles pour le moment !!
  • Holly Page la britannique pointe le bout de son nez…

Regardons qui sont les plus rapides après 63km sur la section suivante jusqu’au 79ème km :

point 7F pointage 7

  • Ragna Debats confirme sa domination et sa grande forme, elle ne faiblit pas et va aller chercher son 1er titre de championne du Monde sauf grosse catastrophe…
  • Grosse section et grande forme sur cette fin pour l’américaine Gerbin et la française Claire Mougel, qui font jeu égal …
  • Claire est maintenant sur la podium et a un petit matelas d’avance sur la 4ème… ça sent bon pour la médaille !!
  • Deux autres américaines finissent bien : Sabrina Little et Clare Gallagher
  • La championne du Monde en titre Adeline Roche craque, c’est une fin très difficile, elle n’avait jamais fait autant… elle ne conservera pas son titre mais elle va aller au bout !
  • Même configuration pour Amandine qui vit une fin compliquée mais qui se bat pour l’équipe !!

Et enfin à l’arrivée :

point 9 - arrivée

F pointage 8 arrivée

  • Grande et belle victoire pour la hollandaise Ragna Debats qui domine assez largement ces mondiaux et qui devient Championne du Monde. Tout en maîtrise du début à la fin, elle n’a pas été inquiété… Bravoooo (et dire que son copain Père Aurell remportait à peine 3h avant elle la Transvulcania!!)
  • Superbe 2ème place pour la locale espagnole Laia Canes, qui fait une gestion de course parfaite pour devenir vice-championne du Monde chez elle, chapeau !
  • Et que dire de la magnifique 3ème place de notre française Claire Mougel !! Elle vient de se révéler au “grand public” après une gestion là aussi au top !. Enorme bravo à Claire !
  • 4ème et 5ème places pour 2 autres espagnoles : Gemma Arenas et Maïté Maiora dont on attendait un peu mieux, il faut l’avouer…
  • Belle 6ème place pour la polonaise Magdalena Laczak après sa victoire surprise à la Transgrancanaria !
  • Adeline Roche, la championne du Monde en titre finira finalement 7ème, une place très honnête pour elle après une fin difficile, plutôt à l’aise sur trail “court” et rapide, elle s’est battu pour elle et pour l’équipe, bravo !!
  • L’américaine favorite Clare Gallagher remonte un peu mais est loin du niveau qu’elle aurait pu espérer… petite déception !
  • Belle course en gestion de la britannique Holly Page 9ème.
  • Joli top 10 pour l’américaine Kaytlyn Gerbin !

 

Pour aller plus loin dans l’analyse, regardons les temps entre la partie roulante et la partie bien plus difficile :

F moit-moit

  • Ragna a superbement bien géré cette course de A à Z sans faiblir, en dominant largement, en étant en tête à mi course puis en faisant le trou dans la 2ème moitié, rien à dire, chapeau !
  • Laia Canes aussi fait la différence dans cette seconde moitié tout comme Claire Mougel. Ces 2 filles vont chercher le podium grâce à leur belle gestion de course.
  • 4ème temps pour l’américaine Gerbin… 32ème au 41ème km ce qui lui permet d’accrocher un top 10… dommage qu’elle ne soit pas parti un peu plus vite peut-être ?
  • 2ème moitié plus difficile pour Adeline, Edyta et Amandine comme on l’a vu dans le récit, ça se confirme sur le temps !

 

Regardons les évolutions des places du début à la fin :

  • Si on prend le top 15 au 1er pointage :

F evolution top 12 point 1

  • Même tendance que chez les hommes, les filles dans le top 12 au premier pointage perdent pas mal de places (27 en moyenne)
  • Seules Ragna, Gemma et Claire seront mieux classées au final !!
  • 3 filles de ce top 12 n’iront malheureusement pas au bout…
  • Et si on regarde l’évolution du top 15 final :

F evolution top 12 final

  • Beaucoup de vert dans ce tableau : ce sont des filles qui ont bien géré leurs courses, en ne faisant presque que gagner des places…
  • La palme pour l’américaine Kaytlyn Gerbin qui gagne 19 places…
  • Plus de 7 places de gagnées au fur et à mesure de la course par les filles du top 12 final
  • 2 filles n’auront jamais perdu de place au pointage : les 2 premières Ragna et Laia !

Par équipe Femmes :

  • Grande victoire et beau doublé pour les espagnoles grâce à leur tire groupé : 2ème, 4ème et 5ème !!
  • Les françaises combattent à fond pour conserver la 2ème place… Elles qui avaient toujours remporté le titre par équipe jusque là sauvent la mise avec cette belle 2ème place !
  • 3ème, c’est les américaines, que l’on attendait un peu mieux surement…

TABLEAU RECAPITULATIF COMPLET 

podium mondiaux 2018

Retour sur l’historique des mondiaux depuis la création :

Historique après 2018

  • Les espagnols confirment leur croissance
  • Les français font malheureusement le pire total depuis 2009… (sachant qu’il n’y avait pas encore le classement pas équipe en 2009…)
  • Premier titre pour les Pays-Bas avec Ragna Debats
  • Les britanniques renaissent un peu…

Vivement la prochaine édition, sur un format de nouveau court d’environ 50km, de nouveau au Portugal en 2019….

Par Frédéric Morand

 

map monde ttw 02-18

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu as une question ?

N’hésite pas à nous appeler et nous serons ravis de répondre à toutes tes interrogations.

+33 7 82 56 64 87

voyages@trailtheworld.fr

POURQUOI PARTIR AVEC NOUS ?

Equipe experte en Trail et voyages
Prise en charge de A à Z
Ambiance décontractée
Trails exotiques
Aventure authentique

Trouves le voyage de tes rêves !

Nos prochains voyages

Lavaredo Ultra Trail – Italie

Optimized with PageSpeed Ninja