fbpx

S'identifier

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre statut de paiement, suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le voyage après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur *
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom *
Nom de famille*
Email*
Téléphone *
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous acceptez nos Conditions d'utilisation et notre Déclaration de confidentialité

Déjà membre?

S'identifier

S'identifier

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre statut de paiement, suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le voyage après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur *
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom *
Nom de famille*
Email*
Téléphone *
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous acceptez nos Conditions d'utilisation et notre Déclaration de confidentialité

Déjà membre?

S'identifier

TRANSGRANCANARIA 2017, ANALYSE COMPLETE.

Avant de revenir en détail sur l’analyse et l’évolution de course, d’abord quelques stats, plus ou moins importantes :

– 740 coureurs ont pris le départ de ce 125km dont 80 femmes

– 524 auront réussi à rallier l’arrivée soit 71% du peloton (dont 56 femmes)

– Le temps moyen est de 23h33 soit une moyenne de 5,3 km/h

– Le temps du 262ème (qui correspond pile à la moitié du peloton) est de 24h04 – plus élevé que le temps moyen, ce qui signifie que la première moitié du peloton a été très rapide !!

– 45 nationalités classées avec comme principales :

nations

– 11 nationalités différentes dans le top 20 hommes

– 7 nationalités différentes dans le top 10 femmes

– 6 hommes du top 10 étaient aussi dans le top 10 en 2016

– Par contre, 1 seule femme (Andréa Huser) était aussi dans le top 10 l’année dernière (2ème comme cette année)

 

 

La start liste était belle, les prétendants au podium très nombreux, le scénario de course plein de suspens !!

LA COURSE HOMMES

(femme plus bas)

 

Le départ est donné au Nord de l’île, en bord de mer, les coureurs partent directement pour une montée de 10km et 1400m de dénivelé positif (avec quelques petites descentes qui coupent la pente), faisons un point en haut de cette première montée à Tamadaba :

profil11

h-point-1

– Départ très rapide pour les favoris : imaginez donc une moyenne de presque 9 km/h pour ces 1400mD+ sur 10 km…. Mais on commence à avoir l’habitude des départs très rapides !

– L’espagnol Pau Capell est parti le plus vite suivi pas très loin du léton Andris Ronimoiss

– Un peu plus loin, on retrouve le reste du peloton des favoris groupé emmené par le Suisse Diego Pazos

– Le premier français est Anthony Gay dans ce peloton

– Le tenant du titre Didrik Hermansen est légèrement en retrait, 19ème, est-ce une stratégie ou un jour sans ?

– Pas d’Antoine Guillon dans ce top 20, mais on le connait, c’est un excellent gestionnaire !

 

On va retrouver les coureurs 18 km plus loin, au pointage d’Altavista au km 27 (avec déjà 2900m positif), après la descente vers Tirma de quasiment 1000m de négatif puis la remontée vers ce pointage :

profil-1h-point-2

– Pau Capell est vraiment parti fort et il continu de creuser l’écart sur ses poursuivant avec 4min d’avance ici… est-il parti trop vite ??

– Derrière on retrouve un trio mené par son compatriote et ami espagnol Jordi Gamito Baus avec le surprenant lituanien Vaidas Zlabys et de Daniel Jung

– Juste derrière Diego Pazos et un peu plus loin Anthony Gay

– Didrik Hermansen remonte au 13ème rang

– Sangé Sherpa aussi fait une belle partie et apparaît en 14ème position

– Les favoris Timothy Olson et Andy Simonds sont légèrement en retrait pour le moment… pour mieux revenir ??

A Artenera, premier gros ravito de la course, au 33ème km, faisons le point même s’il les positions n’ont pas beaucoup évolué depuis le pointage 6 km avant :

profil-artenarah-point-3

– Pau Capell accentue encore son avance en prenant encore 3 minutes sur cette section

– Une moyenne de plus de 9 km/h sur les 33 km et 3300m positif…. Oui oui !

– Derrière ça reste assez groupé avec Jordi, Daniel, Vaidas et Diego

– Le français Anthony Gay est entre 2 pelotons

– Le léton Andris Ronimoiss semble accuser le coup d’un départ trop rapide…

 

Le profil qui suit est un peu vallonnée, avec pas mal de relances mais un profil plutôt descendant jusqu’au prochain point ici de Fontanales (lieu de départ du 82km), qui est le plus rapide sur cette portion « plus roulante de 9 km et 400m D+ ?

profil-fontanah-point-4

– Ahhh dès que ça descend, on peut faire confiance à Diego Pazos pour se faire plaisir en grand descendeur qu’il est… continuera-t-il sa remonté ?

– Le tenant du titre Didrik semble aussi avoir mis un coup d’accélérateur…

– Le leader Pau Capell perd du temps, est-ce une stratégie de gestion ou bien un gros coup de moins bien ??

– Vivian Reynaud réalise une très belle section, est-il parti pour une folle remontée ?

– Tout comme les autres français : Benoit Girondel, Antoine Guillon, Mikael Pasero, Frédéric Desplanches et Fabien Antolinos qui réalise aussi une belle section et vont peut-être pouvoir commencer leurs remontées…

– L’américain Tim Olson est bien présent aussi !

 

Allons voir les positions au prochain passage à Terror – 56ème km et déjà 4400m positif d’avalés, un ravito important avant d’attaquer la grosse et longue montée jusqu’à Cruz de Tejeda :

profil-terrorh-point-5

– Le surprenant lituanien Vaidas Zlabys a rejoint l’homme de tête Pau Capell… que peut donner ce duel ?

– Derrière on retrouve le duo Diego Pazos et Jordi Gamito Baus à 5 min des hommes de tête.. vont-il s’entraider pour reprendre du terrain ou se batailler pour la 3ème marche du podium ?

– Ils ont 3 minutes d’avance sur Maxime Cazajous qui continue sa belle remontée, jusqu’où peut-il aller ? Il est à ce stade seul entre 2 groupes…

– Derrière lui c’est le norvégien Didrik qui remonte aussi et qui pourra peut-être aider Maxime s’il le reprend… puis c’est Andy Symonds derrière.

– Anthony Gay semble être dans le dur…

– Frédéric Desplanches fait une superbe course et remonte aussi tranquillement mais surement !

 

Ils vont maintenant pouvoir attaquer donc la 2ème plus grosse et longue montéee de la course, pour passer du froid et humidité du Nord de l’île au côté ensoleillé et plus chaud de l’île qui devrait faire du bien au moral !!

profil-cruz-tejeda

Voyons voir qui est monté le plus vite ici – sur cette section de 11 km et 1200m D+ :

h-point-6

– Pau Capell reprend son élan et fera la meilleure montée, ce qui fait tout de même une moyenne de 7 km/h, ça ne rigole pas !!

– Vaidas perd pas mal de temps dans cette montée avec « seulement » le 17ème temps… gros coup de mou ou gestion ?

– Derrière, c’est un trio français qui semble en pleine forme avec Anthony Gay, Maxime Cazajous et Benoît  Girondel qui continuent leur remontée, go go goooo

– Diego Pazos semble accuser le coup, il perd du temps sur la tête et sur ses poursuivants et rétrograde un peu, mais c’est un spécialiste en descente alors…

– Autre trio français qui carbure : Antoine Guillon, Vivien Reynaud et Fred Desplanches continuent aussi leur remontée… jusqu’où ?

– Timothy Olson perd beaucoup de terrain…

– Sangé Sherpa, remonte un peu au classement

 

Allons voir au pointage suivant, après la descente sur le joli village de Tejeda au pied du Roque Nublo, et de la montée justement à ce Roque Nublo…

profil-roque

Quel est le classement à ce point stratégique – km 79 et 6500m positif ?

h-point-7

– Pau Capell maintien son avance en tête mais semble un peu marqué… va-t-il tenir ?

– Derrière, grosse remontée du lituanien Vaidas qui prend 3 places et se retrouve seul à 9 minutes de Pau, peut-il créer une énorme surprise et va-t-il tenir ?

– Jordi et Diego sont ensemble de nouveau

– Anthony Gay remonte légèrement et semble être un peu mieux, peut-être à t-il mieux géré, tout comme Tim Olson…

– Luis Fernandes est celui qui progresse le plus dans ce top 20 et est maintenant 15ème !

 

Le point de passage suivant Pico de Las Nieves, correspond au point culminant de la course et de l’île aussi d’ailleurs à 1930m d’altitude… avant de basculer dans une descente infernale vers l’arrivée. Des écarts peuvent sembler important malgré le peu de km depuis le Roque Nublo, mais il y a le gros et important ravito de Garanon, pour se refaire comme il faut.

profil-pico

Qu’en est-il des positions avant la descente au km 84 ?

h-point-8

– L’écart est resté stable entre les 2 premiers Pau et Vaidas

– Par contre ils ont prit un peu plus d’avance sur leur poursuivant Jordi

– Maxime Cazajous dépasse Diego Pazos qui ne semble pas au mieux, mais en spécialiste de descente, peut-être pourra t-il se refaire ?

– Derrière les positions n’ont pas plus évolué que ça, les écarts sont assez faibles, sauf peut-être entre le 8ème Andy Symonds et Benoît Girondel.

 

Place à une première partie de descente :

profil-tunte

Voyons quels sont les coureurs les plus vaillants après les 2/3 de course et qui descendent mieux cette première partie :

h-point-9

– Le norvégien tenant du titre Didrik commence à faire parler la poudre et remonte, c’est le meilleur temps de cette partie, à 12,4 km/h

– Vaidas ne craque pas et reprend même du temps sur le leader Pau qui mettra 1 min de plus pour cette descente… bon ok, les écarts restent faibles !!

– Le français Mika Pasero descend en boulet de canon et remonte aussi

– Stefano Ruzza, plus loin du top 20, semble bien descendre tout comme Fabien Antolinos !

– Ca se confirme pour Diego Pazos, il n’est pas au mieux et descend difficilement… Va-t-il conserver une place dans le top 10 ?

– A noter qu’il y a d’autres coureurs qui sont descendu entre 1h et 1h05 mais qui n’apparaissent pas dans ce tableau car ils ne seront pas dans le top 20 final (et que je ne peux pas faire les stats de tous les coureurs J )

 

Après Tunte, place à une montée de 300mD+ puis de rebasculer pour une bonne partie de descente, assez technique, dans des lits de rivières avec cailloux et gros galets, qui deviennent le cauchemar de ceux qui sont un peu moins bien, ou qui n’ont pas les pieds dans un super état… et qu’il fait bien chaud dans ce canyon !!

profil-ayagaures

Voyons donc voir les positions ici à Ayagaurès, 12 km après Tunte et à 17km de l’arrivée :

h-point-10

– Le leader Pau Capell reprend un peu d’avance et conserve 10min à 17km de l’arrivée… va-t-il tenir ??

– Vaidas semble être bien accroché à sa 2ème place puisqu’il à 15min d’avance sur le 3ème… mais peut-il revenir en folie sur Pau ?

– Jordi Gamito est toujours 3ème, mais ne semble pas hyper fringuant, il compte tout de même 6 min d’avance sur le poursuivant Maxime Cazajous

– Didrik Hermanson veut son podium et sa remontée, il part de loin, mais revient très très fort, de là à aller chercher Jordi ??

– Anthony Gay est beau 6ème, il va certainement se maintenir ainsi, puisque derrière lui Diego est toujours dans le dur et fini au mental !

– Belle remontée de Mikael Pasero comme on le disait

– Belle course de Fritjof Fagerlund le suédois, et apparition du brésilien Chico Santos dans le top 20 ! (59ème en 2015 et 16ème en 2014 tout de même)

 

Place à la dernière partie plus roulante, avec le dernier « coup de cul » de 200m D+ en repartant de ce ravito, et la descente finale, d’abord encore un peu de caillasse avant la fin plus facile et roulante, et les derniers km sur la route, qui peuvent être interminables si on n’est pas bien !!

profil-arrivee

Place à un dernier aller retour de 100m pour se retrouver sur le tapis rouge et monter le tremplin final pour franchir l’arche :

h-point-final

– Grande et magnifique victoire pour le jeune espagnol Pau Capell qui vient remporter l’une de ses plus belles victoires à 26 ans 13h21 soit 20min de mieux que le tenant du titre 2016, après sa 3ème place de l’an passé (14h11), il aura mené presque toute la course, il ne s’est pas démonté quand le lituanien l’a rejoint et il est reparti de plus belle, il aura tenu jusqu’au bout, chapeau !

– Tout aussi belle, un peu suprenante mais énorme perf du lituanien Vaidas Zlabys, qui fait oublier son compatriote Grinius, et qui réalise sans doute aussi la plus belle course de sa carrière et vient prendre une exceptionnelle 2ème place en 13h35, bravoooo !

– Il l’a fait !!!! Didrik Hermanson aura réussi son pari fou de revenir sur le podium après une folle remontée, il vient donc prendre la 3ème marche du podium en 13h50, laissant son titre de 2016 mais tout de même très content de ce résultat, joli !

– 4 min derrière Didrik, c’est un duo qui arrive ensemble, le français Maxime Cazajous qui a magnifiquement bien géré sa course et Jordi Baus dans le même cas après sa 10ème place en 2016, il gagne presque 1h et n’aura vraiment pas été loin du podium…. Tout comme Maxime, bien joué les gars !

– Anthony Gay aussi aura vécu une magnifique journée, très content de sa 6ème place en 14h08 dans ce contexte très relevé, ce qui est aussi le cas de Benoît Girondel, 7ème à 5 min d’Anthony, bravo les gars !

– Derrière c’est le Suisse Diego Pazos, qui aura vécu une deuxième moitié de course très très difficile, il aura été chercher mentalement pour aller au bout, ce n’est pas donné à tout le monde… c’est aussi le cas d’Andy Symonds, dans un mauvais jour au niveau des jambes et du ventre aussi, il s’est accroché au mental, il a tenu aussi à terminer, respect les gars !

– L’américain Timothy Olson, aura été plutôt régulier, on attendait peut-être mieux, mais il est peut-être finalement à sa place dans ces grands RDV internationaux… Bien joué Tim !

– Belle place pour le léton Andris Ronimoiss, 11ème après sa 26ème place en 2016, après un départ rapide, il aura assez bien résisté et termine au pied du top 10.

– Mikael Pasero perd un peu sur la fin, mais conserve son top 20 avec cette 18ème place.

– il n’aura fait que remonter jusqu’à l’arrivée, Fabien Antolinos prend la 20ème place, peut-être attendions nous un peu mieux, mais il aura bien géré sa course !

– Antoine Guillon n’aura pas réussi sa remontée habituelle et finit 24ème, dans un jour sans, il termine tout de même sa 5ème TGC sur 5 !

 

Et d’ailleurs, en parlant de gestion, si on regardait la différence et l’évolution si on découpe la course en 3 parties comme ceci :

profil-en-3

compa-1

– Bon sur le point à Terror, on retrouve ce qu’on avait déjà vu plus haut :

– C’est un duo en tête, Pau Capell avec Vaidas Zlabys

– Ce qui est intéressant de voir est plutôt en bas du tableau, pour les coureurs du top 20 final, qui étaient assez loin au départ

– Fritjof Fagerlung par exemple est pointé 37ème à Terror, il finira 15ème !

– Le français Fabien Antolinos est 37ème, il va bien remonter aussi…

 

Voyons dans la partie 2 du milieu avec les 2 grosses montées :

compa-2

– Pau Capell a fait la différence dans cette partie

– Les français Anthony et Benoît ont fait une belle partie ici !

– 2 abandons parmi les leaders : Yeray et Dmitry

– Le suédois Fagerlung fait le 12ème temps, il remonte fort !!

– Pour les autres, je vous laisse regarder et comparer le tableau 😉

 

Et enfin, qui a fait les meilleurs temps dans la longueeee partie descendante :

compa-3

– Didrik Hermanson est intenable sur cette partie, il reprend du temps sur tout le temps et c’est ce qui va lui permettre de venir chercher la 3ème place du podium puisqu’il reprend presque 20min à Jordi qui était 3ème !!

– Belle descente pour le léton Ronomoiss, Fagerlund, mais aussi Stefano Ruzza, Fabien Antolinos qui reprendrons des places !!

– Beaucoup plus dur pour Jordi Gamito, Diego Pazos, Anthony Gay, Andy Symonds…

 

COURSE FEMMES

Qui pour battre Caroline Chaverot à part elle-même ? A-t-elle plus de pression qu’en 2016 où elle a tout gagné ? Dans quelle forme est-elle ?

La lutte pour le podium et le top 5 ou 10 s’annonce assez indécise !

 

Allons voir en haut de la première montée les forces en présences :

f-point-1

– Première rEmarque qu’on se fait : où est Caroline Chaverot ? il faut descendre un peu les yeux pour la voir apparaitre en 6ème position… départ prudent ? mauvais jour ? cela n’est en tout cas pas son habitude !!

– C’est donc la vice-championne du monde de trail espagnole Azara qui est en tête…

– 1 min d’avance sur la suédoise Kristin Berglund suivie juste de Gemma, et la française Mélanie Rousset

– L’autre favorite Andréa Huser, la suissesse est un peu en retrait aussi, déjà à 10min de l’espagnole

 

RDV 18km plus loin à Altavista, après la première bonne descente et une autre grosse montée :

f-point-2

– Azara Garcia part fort, elle creuse un écart assez important dans cette partie et arrive avec 12 min d’avance sur un petit groupe

– Maria Mercedes, Kristin Berglund, Gemma et Mélanie sont ensemble, vont-elle s’entraider pour revenir sur la femme de tête ?

– Ca se confirme pour Caroline, elle est dans un très mauvais jour, et arrive avec 20min de retard en compagnie de Juliette Blanchet sur la leader et 7min sur le groupe devant….

– Andréa Huser continue aussi de perdre du temps..

 

Allons voir à Fontanales au km 43, et qui a été le plus vite sur cette partie plus « vallonnée » entre Altavista et ici :

f-point-3

– Azara continue son cavalier seul, et prend encore 10min d’avance sur cette portion, va-t-elle tenir jusqu’au bout, c’est son premier Ultra !!!

– Derrière, temps similaire pour les 3 filles qui sont toujours en groupe : Mélanie Rousser, Kristin Berglund et Maria Mercedes

– Andréa Huser fait temps égal avec ce groupe et donc ne perd plus de temps ou ne gagne pas de temps, c’est selon…

– Juliette Blanchet aussi fait un bon temps, presque le même que toutes les filles devant

– L’espagnole Gemma semble craquer….

– Caroline Chaverot a abandonné, on s’y attendait au vue du début de course, trop de pression ? (comme elle l’aborde elle-même), problème sanguin ?

 

Faisons le point à Terror au km 56 avant la grosse montée :

f-point-4

– Azara continue son festival.. ne va-t-elle pas trop vite ?

– 30min derrière, on retrouve Maria Mercedes et Mélanie Rousset ensemble

– Kristin Berglund a décroché de se groupe… gestion ou fatigue ?

– Derrière, c’est le duo Andréa Huser et Juliette Blanchet à moins de 9 min de la 2ème place, rien est fait !!

 

Qui va monter le plus vite jusqu’à Cruz de Tejeda ?

f-point-5

– Toujours Azara qui va le plus vite, un peu moins tranchante mais qui continue de prendre du temps !!

– La hongroise Wermescher entame sa remontée et réalise le 2ème de cette montée… accélère t-elle trop tôt ?

– Andréa Huser passe la seconde aussi et commence aussi à remonter… on sait qu’elle va tenir, mais jusqu’où peut-elle remonter ?

– Le duo Mélanie et Maria Mercedes sont toujours ensemble

– Kristin Berglund n’est pas au mieux et continue de perdre du temps, est-elle partie trop vite ?

 

Allons faire le point au sommet de l’île, au Roque Nublo après la descente sur Tejeda et la montée au Roque :

f-point-6

– Ca commence à sentir bon pour Azara qui à presque 50min d’avance ici… même si elle n’est pas encore sereine à 100%, elle va rentrer dans l’inconnu de son 1er ultra

– Magnifique course de Mélanie Rousset 2ème qui a laché Maria Mercedes qui est 4min derrière… va-t-elle tenir ?

– Andréa continue sa remonté… et revient à moins de 5min de Mélanie !

– Juliette a rejoint Kristin et vont batailler pour le top 5

 

Nouveau point au sommet de l’île et de la course au Pico de Las Nieves au 84ème km après le gros ravito de Garanon :

f-point-7

– Azara ne faibli pas, vengaaaa

– Qui voit-on apparaitre 2ème ? la voilà Andréa !! De là a faire un retour de folie sur Azara ??

– Mélanie Rousset se maintien sur le podium et creuse un peu sur sa poursuivante Maria Mercedes, allezzzz

– Kristin Berglund reprend un peu d’avance sur Juliette qui semble dans un coup de moins bien

 

Place à la descente, faisons le point à Tunte :

f-point-8

– Ca sent très bon pour Azara, elle conserve le même écart sur Andréa Huser !

– Andréa est toujours 2ème mais Mélanie semble revenir et est très proche à moins de 2 min !!

– Maria Mercedes a vraiment lâché et le podium semble trop loin… et voit revenir Kristin qui s’est bien refait la santé !

– Juliette Blanchet voit revenir Ildiko, va-t-elle conserver sa 6ème place ?

 

Qui va le plus vite sur la portion suivante entre Tunte et Ayagaures ?

f-point-9

– Wow !! Mélanie Rousset va le plus vite ici et recolle à Andréa Huser… ça promet une belle bataille sur la dernière partie pour la 2ème place

– Azara va encore vite aussi, tout comme Ildiko qui reprend des places !

– Laetitia Pibis la française finie très fort, magnifique course de sa part !!

– C’est dur dur pour Juliette Blanchet et Maria Mercedes.. sont-elles parties trop vite ?

 

Et au FINAL :

f-arrivee

– Magnifique victoire pour Azara Garcia de Los Salmones, la vice-championne du monde qui confirme son nouveau statut et vient remporter surement sa plus belle victoire ici pour son premier ultra, bravoooo

– Andréa Huser finira très très fort pour venir prendre une belle 2ème place, comme en 2016 avec 7min de moins cette année, chapeau !!

– Superbe 3ème place pour Mélanie Rousset qui vient ponctuer une belle gestion de course, yesssssss !!

– Après un gros passage à vide, la suédoise Kristin Berglund s’est bien reprise et vient prendre une belle 4ème place !

– Gros retour sur la descente pour la hongroise Ildiko Wermescher qui vient prendre la 5ème place après une gestion de course exemplaire, elle ne fera que gagner des places !!

– Plus dur finish pour Maria Mercedes Pila Viracocha qui termine 6ème et Juliette Blanchet 7ème

– Superbe gestion de course pour la française Laetitia Pibis qui ne fera aussi que gagner des places… un magnifique top 10 !

– Belle course régulière de Lisa Borzani et Manuela Vilaseca !

 

Voyons voir l’évolution des positions de course de ce top 10 d’ailleurs :

f-evolution

– Azara Garcia n’a pas quitté sa première place !

– Ildiko et Laetitia n’ont fait que gagner des places… ce qui est presque le cas aussi d’Andréa Huser.

 

 

Analyse de Frédéric Morand – interprétation purement personnelle- avec de possibles erreurs/oublies – avec comme but juste d’information !!

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu as une question ?

N’hésite pas à nous appeler et nous serons ravis de répondre à toutes tes interrogations.

+33 7 82 56 64 87

voyages@trailtheworld.fr

POURQUOI PARTIR AVEC NOUS ?

Equipe experte en Trail et voyages
Prise en charge de A à Z
Ambiance décontractée
Trails exotiques
Aventure authentique

Trouves le voyage de tes rêves !

Nos prochains voyages

Lavaredo Ultra Trail – Italie

Optimized with PageSpeed Ninja