S'identifier

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre statut de paiement, suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le voyage après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur *
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom *
Nom de famille*
Email*
Téléphone *
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous acceptez nos Conditions d'utilisation et notre Déclaration de confidentialité

Déjà membre?

S'identifier

S'identifier

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre statut de paiement, suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le voyage après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur *
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom *
Nom de famille*
Email*
Téléphone *
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous acceptez nos Conditions d'utilisation et notre Déclaration de confidentialité

Déjà membre?

S'identifier

Maud, la World Wild Runneuze, partie autour du monde…

Nous allons commencer cette nouvelle rubrique de reportages à travers le monde par une petite Interview. Quoi de mieux pour représenter le nom « Trail The World » que Maud, une jeune trentenaire, d’origine Alsacienne qui vivait en Région Parisienne avant de se lancer dans un tour du monde pendant 2 ans, elle nous en parle (ou nous fait rêver plutôt) ici et pour une belle cause :

couv-maud

  • Maud, te voilà partie autour du monde depuis quand déjà ?

Je suis partie en tour du monde il y a deja 21 mois, cela fait quasiment deux ans que je suis partie et j’ai l’impression que je suis partie hier. C’est uniquement lorsque je regarde mes dossards et les bracelets que je collectionne depuis mon depart que je me rends compte de mon parcours. C’est passé super vite !

  • Dans quel but te lancer dans cette incroyable parenthèse ?

Je me suis lancée dans un tour du monde de deux ans afin de courir des marathons dans des endroits insolites car c’est un de mes plus grand rêves. C’est autant un challenge personnel qu’un challenge associatif pour moi. En effet, je soutien une association qui lutte contre la paralysie cérébrale: La Fondation Motrice.

  • Peux tu nous présenter cette association ?

Elle résulte de lésions survenues sur le cerveau en développement du fœtus ou du nourrisson. Ces lésions, non progressives, provoquent un ensemble de troubles permanents du mouvement et de la posture, responsables de limitations d’activités. Ces troubles sont souvent accompagnés de troubles sensoriels, perceptifs, cognitifs, de la communication et du comportement, par une épilepsie et/ou par des problèmes musculo-squelettiques secondaires. Les causes de cette maladie sont multiples et touche 1 enfant sur 450 : d’origine pré ou néo-natale (malformations vasculaires, manque d’oxygène, …) – Durant l’accouchement (traumatisme lié à application du forceps, asphyxie …) – Après l’accouchement (tumeurs au cerveau, accident vasculaire cérébral (AVC) ou encore traumatisme crânien, …)

fondation

Je souhaite faire parler de cette fondation au travers de toutes mes courses et mes rencontres. Plus cette fondation sera visible, plus nous pourrons toucher de personnes et faire en sorte que la recherche pour cette maladie avance. Mon but est de lever le plus de fonds possible sur l’ensemble des courses et de récolter 10 € par kilomètre parcouru. A cote de cela j’interviewe des femmes qui courent dans le monde entier afin de réaliser un documentaire. Je souhaite à travers ce documentaire mettre les femmes en avant car elles ne sont pas autant représentées que les hommes dans les medias.

  • Comment t’es venue cette idée ?

Je me suis mise à courir il y a bientôt 4 ans, et loin de moi l’idée d’aller courir des marathons dans le monde entier. Mais je suis devenue très vite addict au running après ma première course : le semi-marathon de paris en 2013. Pas entraînée, pas préparée, j’ai tout de même réussi à finir cette course. C’est suite à cette course que j’ai eu comme un déclic. Je me suis mise à m’entrainer plus régulièrement, plus longtemps. J’ai également fait plusieurs longs voyages qui m’ont permis de me recentrer sur ce que je voulais exactement. J’avais suivi un parcours assez classique : j’avais fait des etudes supérieures, trouvé un boulot, j’avais des responsabilités, mais quelque chose me manquait, un sens à ce que je faisais. J’avais besoin d’avoir un impact réel dans la vie des gens. J’ai donc mis en route mon projet de course dans le monde entier en récoltant des fonds pour La Fondation Motrice. J’ai décidé de me focaliser sur les femmes et le sport car je suis d’abord une femme et je souhaitais faire partie de ce mouvement d’empowerment : visant à valoriser la place de la femme dans la société.

  • Combien de courses as tu faite jusqu’à maintenant ?

Jusqu’à present j’ai couru 100k Kimbia Kenya – Kenya Kilimanjaro Marathon – Tanzania Loskop Marathon – South Africa UTOP – Madagascar Laddak Marathon – India Empire Marathon AngkorWat – Cambodia Vietnam Mountain Marathon – Vietnam Luang Prabang half marathon – Laos Penang Bridge Marathon – Malaisia Two Bays Trail run – Australia Orewa beach Half marathon – New Zealand The Great Wall Marathon – China Sao Paulo Marathon – Brasil Buenos Aires Half marathon – Argentina Patagonian International Marathon – Chili – Amazon Race Forest – Perou

maud-dossard

Les prochaines courses prevues sont :

  • New balance Colombia 15k – Colombia (forecast) – November 27th,
  • Marathon Cancun – Mexico (forecast) – December 2sd,
  • Operation Jack 26th – USA (forecast) – December 26th,
  • Canada – Halifax – Hypothermic Run (forecast) – January 15th

 

  • Combien de pays visités ?

Au total j’ai visité 24 pays : Kenya, Tanzanie, Zambie, Botswana, Namibie, Afrique du Sud, Madagascar, Inde, Sri Lanka, Cambodge, Laos, Vietnam, Thailande, Birmanie, Malaisie, Philippines, Australie, Nouvelle-Zélande, Chine, Japon, Brésil, Argentine, Chili, Bolivie

maud-yoga

  • Il te reste moins de 4 mois autour du globe… quel est ton sentiment après 1 an et demi ?

Je pense que j’ai fait un des meilleurs choix dans ma vie d’aller à la rencontre de ces femmes et de réaliser ce challenge sportif et associatif. Je me suis découverte lors de ce voyage en allant à la rencontre de toutes ces personnes. J’ai appris le réel sens de certains mots : liberté, partage, vivre tout simplement. J’ai appris à regarder chaque situation comme elle vient et me soucier plus du présent que du futur ou du passé. J’ai aussi beaucoup appris sur moi au travers de la course a pied : à quel point je pourrais pousser mes propres limites, l’influence que je peux avoir sur mes propres performances au travers de mon hygiène de vie, ma capacité d’adaptation à chacun des environnements dans lesquels j’ai couru…

  • Qu’est ce qui a été le plus marquant jusqu’à maintenant ?

C’est assez difficile de choisir un moment marquant car chaque jour, chaque pays à une histoire particulière. Je peux juste dire que j’ai été marquée par de nombreux paysages que ce soit en Afrique, en Asie, en Océanie ou Amérique du Sud. Il est très difficile de décrire exactement ce que j’ai ressenti mais je sais que ces moments m’ont rendue heureuse. Je pense que ce qui m’a marqué le plus ce sont les personnes que j’ai rencontrées qui m’ont tant donné que ce soit cette femme en Zambie qui a partager ses repas avec moi et sa famille durant nos 50 heures de train, que ce soit cette brésilienne qui m’a accueillie les bras ouverts dans sa famille et a partagé son mode de vie, que ce soit ce chauffeur zambien qui m’a expliqué comment il a perdu son frère lors d’un accident, que ce soit cette kényane qui a construit sa maison de ses propres mains, que ce soit cette chinoise qui m’a interpellé dans la rue pour me demander d’être modèle pour chaussettes, que ce soit cet Anglais qui a créé sa propre compagnie pour aider les gens à avoir une relation saine avec les nouvelles technologies… J’en ai encore plein d’autres mais la liste est trop longue ! C’est en rencontrant toutes ces personnes que j’ai pu évoluer car chacune d’entre elle m’a laissé quelque chose.

 

  • Combien de photos as tu prise d’ailleurs ?

Bonne question, je ne sais pas du tout, mais je pense que j’ai du en prendre des milliers.

maud

  • Maud… mais qui es tu en fait ? 

Je suis une personne comme les autres, j’ai 30 ans, je suis née en Alsace mais j’ai vécu quasi toute ma vie en region Parisienne et Paris. Je suis une personne assez sociable pour partir seule en tour du monde je crois c’est ce qu’il faut car il faut aller à la rencontre des autres et ne pas avoir peur. Egalement, Je suis assez indépendante, j’ai besoin de faire des choses seule et avoir mes moments à moi. Je déteste (un mot assez fort je sais) que l’on m’impose un choix mais je suis pour autant prête à entendre. Et je suis une personne très active, je n’aime pas rester sans rien faire : la course a pied le démontre bien je crois.

  • Un endroit où on peut retrouver tes aventures, vidéos et photos et soutenir l’association ? 

 

 

Nous lui souhaitons une bonne fin de tour du monde, et nous la retrouveront bientôt 😉

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Trouves le voyage de tes rêves !

Nos prochains voyages